mis à jour le

Mali : enlèvement d’un véhicule du CICR dans la zone de Ménaka

BAMAKO, 17 août (Xinhua) — Un véhicule 4X4 du Comité international de la croix rouge (CICR) a été enlevé vendredi sur le trajet Ménaka-Ansongo par des hommes armés soupçonnés d’être du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), qui ont laissé les quatre passagers sains et saufs, a-t-on appris ce soir de sources de Gao et d’Ansongo, dans le nord-est du Mali.

 

Ceux-ci ont régné la ville de Gao samedi soir.

 

« A bord de ce véhicule, il y avait quatre personnes qui n’ont rien eu comme agression, elles saines et sauves. Mais, leur véhicule n’est pas encore retrouvé (…) », selon la même source.

 

Une autre source proche du bureau local du CICR à Gao a déclaré à Xinhua que les quatre personnes du CICR étaient arrivées samedi à Gao.

 

Un responsable de la communication du CICR à Bamako, joint par Xinhua, a déclaré toutefois qu’il n’était pas au courant de cet enlèvement pour le moment.

Mali

AFP

Pour le Mali et le G5 Sahel, la peur doit changer de camp

Pour le Mali et le G5 Sahel, la peur doit changer de camp

AFP

Quatre soldats tués dans le nord-est du Mali

Quatre soldats tués dans le nord-est du Mali

AFP

Plus de 30 tués en 24 heures dans des attaques au Mali

Plus de 30 tués en 24 heures dans des attaques au Mali

enlèvement

AFP

Tchad: enlèvement d'un journaliste, intimidations envers deux autres

Tchad: enlèvement d'un journaliste, intimidations envers deux autres

AFP

Enlèvement d'une Suissesse au Mali: la piste jihadiste confirmée

Enlèvement d'une Suissesse au Mali: la piste jihadiste confirmée

AFP

Hommage

Hommage

Cicr

AFP

Mali: un employé du CICR tué dans l'attaque d'un convoi

Mali: un employé du CICR tué dans l'attaque d'un convoi

AFP

Boko Haram: le CICR craint une crise humanitaire dans la région du lac Tchad

Boko Haram: le CICR craint une crise humanitaire dans la région du lac Tchad

AFP

Ebola: il faudra au moins quatre mois pour juguler, selon CICR

Ebola: il faudra au moins quatre mois pour juguler, selon CICR