mis à jour le

Rencontre Essebsi -Ghannouchi : Est-ce le début de la tyrannie ?

Par Karim Baklouti Barketallah
Les deux hommes les plus influents du pays se sont rencontrés donc à Paris. On parle d’une rencontre secrète qui l’aurait précédée. Si cette rencontre de Paris est gênante pour l’Union Pour la Tunisie , car comme pour la déclaration faite par Béji Caïd Essebsi ( BCE ) pour se présenter aux présidentielles, elle s’est faite sans concertation avec ses partenaires, c’est une sorte de victoire, et on le voit sur le visage de Ghanouchi sur la Photo, puisque il a la une sorte de main tendue pour sortir de son isolement ;Essebsi est son dernier recours. Et de quelle manière et par qui!!
Si cette rencontre peut en effet aider le pays à sortir de la crise et éviter un scénario catastrophe, elle est gênante avant tout pour l’UGTT que Ghanouchi cherche à isoler, voire à briser.
En effet, R.Ghanouchi à demandé et rencontré Caïd Essebsi , le jour même où il avait un second rendez vous avec Houcine Abassi .
Pourquoi ferait-il des concessions à Caïd Essebsi , concessions qu’il a refusé à l’UGTT et à toute la société civile en ébullition depuis l’assassinat de l’opposant Mohamed Brahmi le 25 Juillet dernier?.
Caïd Essebsi s’est fait avoir une première fois par Ennahdha quand il a été dire à nos partenaires européens et américains qu’ils pouvaient faire confiance en ce parti islamiste « modéré ».Essebsi sait très bien que Ghannouchi a tout fait pour l’écarter plutôt l’exclure de la vie politique avec son projet de loi « ta7sin ethaoura »
Alors Beji, est-il le vieux renard que l’on ne prend pas deux fois de suite ou sera-t-il le « Sidi tata » pour tomber une seconde fois dans le piège d’Ennahdha et offrir cette fois-ci au projet obscurantiste de Ghannouchi une planche de salut éternelle ?
Je pense et j’ose espérer que Beji n’est pas dupe ,Il est en position de force et comme dit le proverbe ( la youldaghou al moominou minal-jo7ri marrataïni )

Ridha Belhaj ,membre du bureu politique de Nidaa Tounes explique les circonstances de cette rencontre . Ecoutez

J'ose espérer, et je place tous mes espoirs en BCE pour que cette rencontre en vaille la peine pour sortir la Tunisie de la grave crise où elle  se trouve et que BCE a mis toutes les conditions nécessaires en place pour un éventuel dialogue officiel dont les préalables devraient être :
- La dissolution des LPR
- Un gouvernement de compétences
- La révision des nominations au sein de l'administration
La dissolution de l'ANC ayant été l'une des revendications de BCE depuis même avant que quiconque la demande.
Si nous allons vers cela, et ben tant mieux
Si nous allons vers une alliance hors nature. Je n'ose même pas exprimer mes sentiments
Le sens de l'amour pour la patrie de Beji Caid Essebsi me pense à pencher vers la solution que nous recherchons tous, mais dans ce cas de figure, il ne faudra pas se leurrer, Ennahdha et son gourou Ghannouchi en tête continueront à  exercer et le risque est que dans une ou deux années leur machine infernale sera encore mieux rodée et ils sauront éviter les graves erreurs qu'ils ont commises dans le but de s'accaparer et de manière permanente le pouvoir
Maintenant à chacun d'apprécier ou pas, moi je ne peux ne pas exprimer ce que je sais et ce que je ressens .

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

rencontre

AFP

Rencontre entre rivaux libyens

Rencontre entre rivaux libyens

AFP

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

Rencontre entre le dalaï lama et le président du Botswana en août

AFP

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

tyrannie

Moussa Keita

Passation de service au ministère de l'énergie : Le gouvernement veut " s'affranchir de la tyrannie du pétrole" selon le ministre

Passation de service au ministère de l'énergie : Le gouvernement veut " s'affranchir de la tyrannie du pétrole" selon le ministre

Actualités

Hammami : R.Ghannouchi est parti en Angleterre pour profiter de la liberté et est revenu  pour exercer la tyrannie

Hammami : R.Ghannouchi est parti en Angleterre pour profiter de la liberté et est revenu pour exercer la tyrannie

satarbf

Silence ,la justice à l’honneur de la tyrannie

Silence ,la justice à l’honneur de la tyrannie