mis à jour le

Libye: le consulat d'Egypte à Benghazi attaqué, pas de victime

Le consulat d'Égypte à Benghazi a été visé samedi par une attaque à l'explosif sans faire de victime, a déclaré à l'AFP un responsable des services de sécurité libyens faisant état de légers dégâts matériels.

"Un engin explosif a été jeté par des inconnus à bord d'un véhicule contre le consulat d'Égypte à Benghazi sans faire de victime", a indiqué le porte-parole de la sécurité de cette ville de l'est de la Libye Abdallah al-Zayedi.

Il a ajouté que l'explosion a provoqué l'effondrement d'une partie du mur d'enceinte du bâtiment et causé de légers dégâts sur des voitures stationnées devant le consulat.

Selon lui, les services de sécurité ont reçu des signalements du véhicule et se sont lancés à sa poursuite.

Des manifestations regroupant des dizaines de personnes sont quotidiennement organisées depuis quelques jours devant le consulat pour protester contre la répression sanglante de manifestants islamistes par les forces de l'ordre en Egypte.

"Les riverains du consulat sont mécontents de ces rassemblements qui les dérangent", ont indiqué des témoins à l'AFP, estimant que "ce sont les protestataires qui ont pu être visés par cette attaque".

"Les manifestants sont des membres de la confrérie des Frères musulmans de Libye", a affirmé à l'AFP, sous couvert d'anonymat, une source de sécurité, indiquant que "ce sont eux qui étaient la cible de l'attaque".

D'autre part, selon des témoins, beaucoup de citoyens "en colère en raison des difficultés dont les mesures de sécurité draconiennes pour obtenir le visa impoautsé par les orités égyptiennes aux Libyens" venaient régulièrement au consulat ces derniers jours. 

Une grande partie de la population de l'Est de la Libye frontalier avec l'Egypte s'y rend pour le tourisme ou les soins médicaux.

La police et l'armée égyptiennes ont réprimé dans le sang ces derniers jours les manifestations des partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi. Plusieurs centaines de personnes ont été tuées et des milliers blessées.

Les Frère musulmans de Libye ont condamné dans un communiqué les procédés "inhumains utilisés contre les partisans de la légalité" en Egypte, demandant au Congrès général national (CGN) et au gouvernement de dénoncer "cette méthode criminelle des autorités militaires".

Le gouvernement libyen a fait part samedi de sa neutralité vis-à-vis des parties de la crise qui secoue l'Égypte, estimant qu'il s'agit d'une affaire interne.

"La Libye estime que ce qui se passe en Egypte du point de vue politique est une affaire égyptienne strictement interne dans laquelle l'État libyen n'intervient pas", a indiqué le gouvernement dans un communiqué niant le fait que "le Premier ministre ait pris une position soutenant une partie au détriment de l'autre".

"Le gouvernement appuie tout ce qui fait le consensus au sein du peuple égyptien", a ajouté le communiqué qui exprime "le profond regret et la douleur du gouvernement pour les vies perdues et le sang versé (...)souhaitant la sécurité et la stabilité" pour l'Egypte.

L'Est libyen, berceau de la révolution contre le colonel Mouammar Kadhafi en 2011, a été ces derniers mois le théâtre de plusieurs explosions et d'une vague d'assassinats et d'attaques ciblant notamment des juges, des militaires et des policiers ayant servi sous le régime déchu ainsi que des intérêts occidentaux.

Ces attaques sont généralement attribuées aux islamistes radicaux bien implantés dans cette région.

consulat

AFP

La RDC signifie

La RDC signifie

AFP

Egypte: l'attentat contre le consulat italien au Caire a fait un mort et quatre blessés

Egypte: l'attentat contre le consulat italien au Caire a fait un mort et quatre blessés

AFP

Tunis ferme son consulat

Tunis ferme son consulat

Benghazi

AFP

Libye: un mort et 62 blessés dans un attentat

Libye: un mort et 62 blessés dans un attentat

AFP

Libye: 34 morts dans le double attentat de Benghazi

Libye: 34 morts dans le double attentat de Benghazi

AFP

Libye: Trump annonce l'arrestation d'un protagoniste de l'attaque de Benghazi

Libye: Trump annonce l'arrestation d'un protagoniste de l'attaque de Benghazi

victime

AFP

La faune sauvage, victime collatérale des guerres

La faune sauvage, victime collatérale des guerres

AFP

La vérité éclate pour une victime de l'apartheid tuée par la police, 46 ans après

La vérité éclate pour une victime de l'apartheid tuée par la police, 46 ans après

Zimbabwe

La femme frappée par Grace Mugabe s'est vu proposée de l'argent pour se taire

La femme frappée par Grace Mugabe s'est vu proposée de l'argent pour se taire