mis à jour le

Somalie : des soldats de l'Union africaine inculpés de viol collectif

La Force de l'Union africaine en mission en Somalie (Amisom) a déclaré ce jeudi 15 août l'ouverture d'une enquête sur une accusation de viol en réunion d'une Somalienne. Les accusés ne sont autres que des soldats de l'Amisom. La victime aurait été enlevée, droguée et violée à plusieurs reprises début août dans la banlieue nord de Mogadiscio. « L'Amisom est au courant des accusations portées contre ses soldats », a informé la Force africaine dans un communiqué reçu à Nairobi. L'âge de la victime n'a pas été précisé, et l'enquête devrait fournir plus de précisions sur cet acte de barbarie qui ne serait pas le premier qui inculperait des soldats dans le territoire somalien.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Somalie

AFP

Une rupture de câble prive la Somalie d'une précieuse liaison internet

Une rupture de câble prive la Somalie d'une précieuse liaison internet

AFP

Explosion d'un engin piégé au Kenya: 8 morts

Explosion d'un engin piégé au Kenya: 8 morts

AFP

Conférence sur la Somalie

Conférence sur la Somalie

soldats

AFP

Mali: neuf enfants soldats remis

Mali: neuf enfants soldats remis

AFP

Somalie: l'armée ougandaise annonce avoir perdu 12 soldats dimanche

Somalie: l'armée ougandaise annonce avoir perdu 12 soldats dimanche

AFP

Mali: huit soldats maliens tués dans l'attaque du 9 juillet

Mali: huit soldats maliens tués dans l'attaque du 9 juillet

viol

AFP

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères

AFP

Burundi: l'ONU dénonce les chants appelant au viol d'opposantes

Burundi: l'ONU dénonce les chants appelant au viol d'opposantes

AFP

Ghana: une ministre crée une polémique en associant minijupe et viol

Ghana: une ministre crée une polémique en associant minijupe et viol