mis à jour le

Somalie : des soldats de l'Union africaine inculpés de viol collectif

La Force de l'Union africaine en mission en Somalie (Amisom) a déclaré ce jeudi 15 août l'ouverture d'une enquête sur une accusation de viol en réunion d'une Somalienne. Les accusés ne sont autres que des soldats de l'Amisom. La victime aurait été enlevée, droguée et violée à plusieurs reprises début août dans la banlieue nord de Mogadiscio. « L'Amisom est au courant des accusations portées contre ses soldats », a informé la Force africaine dans un communiqué reçu à Nairobi. L'âge de la victime n'a pas été précisé, et l'enquête devrait fournir plus de précisions sur cet acte de barbarie qui ne serait pas le premier qui inculperait des soldats dans le territoire somalien.

Somalie

AFP

Les Etats-Unis intensifient leurs frappes en Somalie

Les Etats-Unis intensifient leurs frappes en Somalie

AFP

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

Attentat de Mogadiscio: Paris, Londres et l'UA assurent la Somalie de leur soutien

AFP

Une rupture de câble prive la Somalie d'une précieuse liaison internet

Une rupture de câble prive la Somalie d'une précieuse liaison internet

soldats

AFP

Cameroun: les Etats-unis condamnent le "meurtre" de deux soldats en zone anglophone

Cameroun: les Etats-unis condamnent le "meurtre" de deux soldats en zone anglophone

AFP

Centrafrique: non-lieu pour des soldats français accusés de viols d'enfants

Centrafrique: non-lieu pour des soldats français accusés de viols d'enfants

AFP

Mali: trois soldats français blessés dans un attentat

Mali: trois soldats français blessés dans un attentat

viol

AFP

Somaliland: les députés adoptent pour la première fois une loi contre le viol

Somaliland: les députés adoptent pour la première fois une loi contre le viol

AFP

Centrafrique: nouvelle accusation de viol contre des Casques bleus

Centrafrique: nouvelle accusation de viol contre des Casques bleus

AFP

En Afrique du Sud, les victimes de viol fuient la police

En Afrique du Sud, les victimes de viol fuient la police