mis à jour le

Mali : la jeunesse met déjà en garde IBK

Ibrahim Boubacar Keïta, IBK, à Bamako, 25 juillet 2013.
RFI

Ibrahim Boubacar Keïta dit IBK vient tout juste d'être proclamé officiellement Président du Mali. Et les messages l'attendent sagement dans son futur bureau. Des jeunes rappeurs de Bamako, se sont adressés au nouveau Président via un morceau de rap avec un message précis. Ils veulent « du travail, et des écoles ». Les jeunes se positionnent en porte-drapeau de la paix au Mali.

Dans leur nouveau morceau de rap, spécialement taillé pour la Présidence malienne, « Les frères de la rue » lancent un message de paix à tous les Maliens, mais surtout, ils s'adressent au nouveau garant de la sécurité du pays, Ibrahim Boubacar Keïta. Avant même qu'il ne prenne ses fonctions, IBK a eu droit à une chanson qui le met en garde en lui rappelant l'espoir placé en lui pour l'avenir du « grand Mali ». Le groupe se positionne donc en porte-parole du peuple malien, et surtout de la jeunesse, en énumérant la liste des priorités du pays.

 

 

La chanson de l'espoir

Le morceau en bambara est assez explicite. « Les frères de la rue » ne vont pas par quatre chemins en s'adressant au nouveau Président élu, IBK. « On te confie quelque chose de grand, à toi le Président ! On te confie notre grand Mali », entende-t-on des paroles. « Président, les jeunes veulent du travail ! Femmes ou hommes, on veut tous des écoles ! Tous les jeunes Maliens se sont unis pour t'élire ! » Derrière ces paroles se cachent des jeunes ambitieux et qui rêvent de voir un jour « le grand Mali » débarrassé des problèmes récurrents, comme les coupures d'électricité. « Si on passe un mois tranquille avec l'électricité, après on passe onze mois à allumer des bougies ». A l'image du terme utilisé le plus souvent dans la chanson, kalifabilan, « nous te confions », veut aussi dire en bambara, « Président nous te mettons en garde ». Ces jeunes artistes avertis témoignent aussi de l'intérêt des jeunes pour la politique. Ce qui les a poussés à s'engager jusqu'à adresser ce message à IBK. Reste à savoir si le message parviendra jusqu'au palais présidentiel.

 

afrik.com/ VENDREDI 16 AOÛT 2013 / PAR HOUSSAM ANKILI

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

AFP

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

AFP

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

L'otage sud-africain détenu par Al-Qaïda au Mali "va bien", selon son père

jeunesse

Développement

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

Les 10 pires pays pour les jeunes sont tous situés en Afrique

AFP

Présidentielle au Bénin: la jeunesse a du mal

Présidentielle au Bénin: la jeunesse a du mal

AFP

Ouganda: la jeunesse a fait son deuil des promesses du président Museveni

Ouganda: la jeunesse a fait son deuil des promesses du président Museveni

garde

AFP

Afrique du Sud: l'ANC met en garde ses députés contre un vote anti-Zuma

Afrique du Sud: l'ANC met en garde ses députés contre un vote anti-Zuma

AFP

Elections kényanes: l'UE met en garde contre de possibles violences

Elections kényanes: l'UE met en garde contre de possibles violences

AFP

Le centre nucléaire de Kinshasa se meurt sous bonne garde

Le centre nucléaire de Kinshasa se meurt sous bonne garde