mis à jour le

Pour que les choses soient claires à propos de Sihem Ben Sedrine-Laval

Je me suis fié à un ami proche et fiable qui m’ a rappelé l’ engagement de cette personne sous Ben Ali et je veux bien le croire.

Je me suis dis que j’ avais sans doute exagéré en publiant sur mon mur qu’ elle devait occuper le Ministère de la Prostitution poste que je réserve à présent et exclusivement à Sihem Badi.

Il n’ empêche que je réserve sans aucune réserve à l’ autre Sihem le Ministère de la Collaboration.

En effet, je m’ attendais à ce que son militantisme trouve à s’ exprimer pleinement après la révolution : je l’ avais vue sur les plateaux de TV français passionnée et éloquente …

Hélas ! Pas un mot audible ! Je me suis même interrogé à de nombreuses reprises sur son silence persistant. J’ ai même publié plusieurs avis de recherche : avait-elle été assassinée, kidnappée, piquée par une mouche tsé-tsé, était-elle devenue aphone … ?

Je n’ oublie pas à titre indicatif :

1. son mutisme ( en français car je ne comprends pas l’ arabe ) total à propos de la wahhabisation du pays et de la volonté d’ imposer aux Tunisiens la chaâria ( contraire aux D.H. ) au moment de la rédaction de la Constitution
2. a-t-elle protesté contre toutes les violences d’ Ali Laârayedh contre les démocrates, les journalistes, les universitaires, les artistes … ?
3. quid du lynchage du 18 octobre et sa caution quelques jours plus tard de la LPR ( elle a soutenu qu’ elle avait été piégée …) . A-t-elle exigé par après la dissolution de cette milice armée ?
4. A-t-elle condamné les procès scandaleux initiés par le très radical Bhiri ?
5. A-t-elle réclamé l’ amnistie des « jeunes de Mahdia » ?
6. A-t-elle condamné les violences d’ Ali Laârayedh contre les démocrates, les journalistes, les universitaires, les juifs, les artistes … celles des imams ?
7. A-t-elle stigmatiser l’ inactivité complice de Samir Dilou ministre nadhaoui des D.H. ? ( chose contradictoire en soi)
8. Qu’ aurait-elle dit à propos de l’ invasion des prédicateurs ?
9. A-t-elle condamné les paroles de H. Ellouze ?
10. A-t-elle émis une critique à l’ égard de la politique de l’ autre Sihem ?
11. A-t-elle parlé des assassinats politiques et pointé la responsabilité du pouvoir ?
12. Elle a parlé par contre pour justifier sa présence-caution lors d’ une rassemblement de la LPR responsable du lynchage mortel du 18 octobre 2012 ( elle aurait été piégée ????). C’ était quelques jours après …
13. A-t-elle condamné le jihad « nikah » ?
14. Est-elle aux côté de l’ Ugtt pour réclamé un gouvernement de compétences après l’ échec absolu du gouvernement nahdhaoui ?
15. Etait-elle aux côtés des Tunisiens et Tunisiennes les 6 et 13 août ?
16. Pourquoi a-t-elle accompagné Ghannouchi au Qatar ( au moins un fois ) ? Pour prendre des leçons de chaâria ? Parce que c’ était un honneur d’ accompagner le despote ? Parce que c’ était gratuit ?

Ceci n’ est qu’ un petit échantillon, bien sûr …

Alors que des femmes s’ expriment, manifestent, se battent sans relâche contre la barbarie … la Ministre de la Collaboration se tait et prospère grâce à MontPlaisir, sans doute …

Réveillez-vous madame Ben Sedrine-Laval ou disparaissez définitivement !

Ecrit par PH.L le 16 août 2013

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes