mis à jour le

Norvège : le Premier ministre chauffeur de taxi... un après-midi

Oslo (AFP) - 12.08.2013 09:15 Le Premier ministre norvégien, Jens Stoltenberg, a révélé dimanche sur internet qu'il avait conduit un taxi le temps d'un après-midi, afin de mieux comprendre les préoccupations de ses électeurs Le Premier ministre norvégien, Jens Stoltenberg, a révélé dimanche sur internet qu'il avait conduit un taxi le temps d'un après-midi, afin de mieux comprendre les préoccupations de ses électeurs. "C'est important pour moi d'entendre ce que les gens pensent vraiment. Et s'il y a (...) - Les dernières dépêches

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Norvège

AFP

Soudan du sud: GB et Norvège évacuent des personnels diplomatiques

Soudan du sud: GB et Norvège évacuent des personnels diplomatiques

Histoire

Les pays scandinaves aussi ont été des colons

Les pays scandinaves aussi ont été des colons

Steven LAVON

Bismarck Boateng: le jeune Ghanéen prolonge

Bismarck Boateng: le jeune Ghanéen prolonge

ministre

AFP

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

AFP

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

AFP

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

chauffeur

AFP

Afrique du Sud: 15 ans de prison pour 8 policiers qui avaient tué un chauffeur de taxi mozambicain

Afrique du Sud: 15 ans de prison pour 8 policiers qui avaient tué un chauffeur de taxi mozambicain

LNT

Dernier délai pour la carte de chauffeur professionnel

Dernier délai pour la carte de chauffeur professionnel

group promo consulting

Arona Coumba Ndoffène Diouf, son chauffeur et les 20 millions

Arona Coumba Ndoffène Diouf, son chauffeur et les 20 millions