mis à jour le

Egypte :

Les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU tiennent à New York à partir de à 23h30 , des consultations d’urgence à huis clos sur la crise en Égypte. Cette réunion  se tient à la demande conjointe de la France, du Royaume-Uni et de l’Australie. Les ambassadeurs des 15 États membres seront informés de la situation en Égypte par le vice-secrétaire général de l’ONU Jan Eliasson, en l’absence du secrétaire général Ban Ki-moon, actuellement en tournée au Proche-Orient. Les diplomates interrogés ne s’attendaient pas à ce que le Conseil publie une déclaration formelle à l’issue de ces consultations.
La communauté internationale condamne les violences

- Washington appelle ses ressortissants à quitter le pays
Les États-Unis ont fortement incité jeudi leurs ressortissants à quitter le pays et ceux qui prévoient de s’y rendre à ajourner leur voyage. Barack Obama est intervenu un peu plus tôt dans la journée. Il a annoncé l’annulation de manoeuvres militaires conjointes prévues dans ce pays en septembre. « Les États-Unis condamnent avec fermeté les mesures qui ont été prises par le gouvernement intérimaire égyptien et les forces de l’ordre », a déclaré le président américain de son lieu de vacance sur l’île de Martha’s Vineyard, sur la côte de la Nouvelle Angleterre.
Washington condamne sans sanctionner

- Le bilan des violences de mercredi revu à la hausse
Au moins 623 personnes ont été tuées  et 4202 personnes blessées  au cours des affrontements de mercredi à travers l’Égypte, après l’assaut par les forces de sécurité au Caire des campements de partisans de l’ancien président Mohamed Morsi, selon le dernier bilan officiel du ministère de la Santé.

Les anti-Morsi appellent à former des « comités populaires »
Un des principaux mouvements anti-Morsi, Tamarrod, a appelé les Égyptiens à former des « comités populaires » vendredi pour défendre le pays contre ce qu’il appelle le « terrorisme » des Frères musulmans. Cet appel a été lancé dans un communiqué lu à l’heure de la plus grande écoute sur la chaîne de la télévision d’État par un jeune leader très populaire du mouvement.

Tamarrod, une coalition hétéroclite avait fait descendre des millions d’Égyptiens dans la rue le 30 juin pour réclamer le départ de Mohammed Morsi, premier président égyptien élu démocratiquement. Les « comités populaires » formés lors de la révolte contre Hosni Moubarak en 2011 ont vite tourné aux groupes de défense et parfois à des formes expéditives de justice de rue.

Le bilan des violences de mercredi a de nouveau été revu à la hausse. Le nombre précis de victimes varie encore selon les sources. L’agence Reuters, qui s’appuie sur le dernier bilan du ministère de la Santé, parle d’au moins 623 personnes tuées au cours des affrontements. Un porte-parole du ministère fait état d’au moins 638 morts, rapporte de son côté l’Associated Press.

La police autorisée à tirer à balles réelles

Le ministère de l’Intérieur a annoncé jeudi 15 août que la police était désormais autorisée à tirer à balles réelles sur les manifestants attaquant des biens publics ou les forces de l’ordre.

« Les manifestants ont eu ce qu’ils voulaient »

Les manifestants pro-Morsi « ont eu ce qu’ils voulaient », a déclaré jeudi Ashraf El Kholy, ambassadeur d’Égypte au Royaume-Uni. Au cours d’une conférence de presse, l’ambassadeur a estimé que les forces de sécurité avaient agi de manière « humaine » et retenue lors des assauts au Caire contre deux campements de partisans de Mohamed Morsi et des Frères musulmans, alors que plusieurs manifestants étaient, selon lui, armés. L’ambassadeur a en outre répondu par l’affirmative à un journaliste qui lui demandait s’il laissait entendre que des manifestants avaient ouvert le feu les uns sur les autres.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Egypte

AFP

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

AFP

Messi en Egypte mardi pour une campagne contre l'hépatite C

Messi en Egypte mardi pour une campagne contre l'hépatite C

AFP

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

manifestants

AFP

Egypte: Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011

Egypte: Moubarak acquitté pour la mort de manifestants en 2011

AFP

Côte d'Ivoire: les militaires mutins dispersent des manifestants avant l'arrivée du ministre

Côte d'Ivoire: les militaires mutins dispersent des manifestants avant l'arrivée du ministre

AFP

Tunisie: nouveaux heurts entre police et manifestants

Tunisie: nouveaux heurts entre police et manifestants