mis à jour le

Dracula existe, je l’ai rencontré….

Par Ali Gannoun
Il est cent pour cent sang. Il vit du sang et cherche à l’avoir à tout prix. Dracula est tunisien. Il s’appelle Rached El Ghannouchi! Cet homme jouit de tout son plaisir en voyant s’amasser les cadavres devant sa porte. Je l’ai vu dans sa conférence de presse où il a, encore une fois, légalisé le commerce du sang tunisien, à la limite de la petite morts en réaffirmant le maintien de son ANC et son gouvernement de tueurs à gages!!
Ce type est habité par Satan, il suffit de croiser son regard vicieux pour le voir. Il jubile des malheurs des tunisiens et n’épargne aucun effort pour les enfoncer davantage.
Pour lui la capitale du pays est le Caire et Tunis n’est qu’une petite province avec une « chirdhima » (poignée) de mouchaghibines (cancres) qui ne savent pas apprécier leur bonheur.
Les morts tunisiens le méritent bien et sont donc privés de la prière de l’absent. Ceux de l'Égypte ont droit au recueillement et à la considération. Un sanguinaire qui prêche le compromis tout en étant en pleine compromission, voilà le visage du Dracula tunisien. Mais peut on faire confiance à un menteur, un terroriste et un minable notoire pour qui le tunisien ne vaut rien?
Ghannouchi a décrété la liquidation des tunisiens. Il a eu la bénédiction des turcs et des vendus du Golfe.
Ses hommes de main, cachés ou agissant à visage découvert, ont commencé le travail de la purification.
La secte des « Ekhwène » sème la panique la ou elle passe : mosquées, marchés, administrations, radios, télévisions.. Les menaces se font pesantes, pressantes et sans détours..
La police est devenue plusieurs et l’armée multiple.
Les minables sont place et attendent les ordres pour semer le désordre et l’opposition jouent et excelle dans la décomposition…
Seules les femmes résistent, seules les femmes brillent dans cette obscurité ambiante, seules les femmes agissent et réagissent avec force et détermination.
Dracula connaitra sa fin car ces femmes existent. Parmi elles naitra la Kahina qui abrogera les souffrance des tunisiens et qui leur ouvrira les portes de la liberté.
Au diable Dracula, au diable les Dracula..
!..AH..!

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes