mis à jour le

Tchad : interdiction des motos-taxis par crainte d'attentats

Dans sa lutte contre le terrorisme et face aux menaces d'attentats, le gouvernement tchadien a interdit à compter de ce mercredi 14 août la circulation des clandos (motos-taxis), dans le centre de N'Djamena, a annoncé le ministre de la Sécurité publique, Tchonaï Elimi Hassane. En effet, dans la nuit de dimanche à lundi, un « clandoman » (conducteur de moto-taxi, Ndlr) a été arrêté avec des engins explosifs à sa possession, d'après la presse locale. « Le mode opératoire des terroristes étant aussi varié que banal, et ayant constaté que des engins à deux roues ont été utilisés ailleurs pour poser des bombes (...) les motos-taxis communément appelés clandos sont désormais interdis d'activité dans le centre urbain de N'Djamena », a affirmé le ministre.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Tchad

AFP

Les législatives au Tchad repoussées

Les législatives au Tchad repoussées

AFP

Etat d'urgence dans l'Est du Tchad après des violences intercommunautaires

Etat d'urgence dans l'Est du Tchad après des violences intercommunautaires

AFP

L'opposant équato-guinéen arrêté au Tchad est rentré libre

L'opposant équato-guinéen arrêté au Tchad est rentré libre

interdiction

AFP

RDC: interdiction des marches politiques

RDC: interdiction des marches politiques

AFP

Oliviers arrachés, interdiction d'exporter, manque de moyens: l'oléiculture menacée en Libye

Oliviers arrachés, interdiction d'exporter, manque de moyens: l'oléiculture menacée en Libye

AFP

Cameroun: interdiction de se déplacer et couvre-feu dans les régions anglophones

Cameroun: interdiction de se déplacer et couvre-feu dans les régions anglophones