mis à jour le

Assemblée générale de Malifoot : LE FEUILLETON CONTINUE

Trois personnes avaient officiellement déposé leur dossier de candidature pour le poste de président de la Fédération malienne de football (FMF). L’actuel président du comité exécutif de Malifoot, Hammadoun Kollado Cissé, le président du Djoliba et ancien patron de la fédération, Boubacar Baba Diarra et le premier responsable du Stade malien et ancien vice-président de la FMF, Boukary Sidibé dit Kolon. Le 7 août dernier, la Commission électorale présidée par le président de la ligue de Koulikoro, Banou Makadji, a procédé au dépouillement des trois candidatures et surprise : seule la candidature du président sortant, Hammadoun Kollado Cissé a été validée par les membres de la commission. Les raisons, parce que la Commission électorale estime que les dossiers déposés par Boubacar Baba Diarra et Boukary Sidibé dit Kolon n’ont pas « répondu à tous les critères d’éligibilité pour l’élection des membres du comité exécutif de la FEMAFOOT ». La commission électorale précise que la liste de Boukary Sidibé a été invalidée parce que le nom de Maître Mamadou Tounkara figure, alors que ce dernier est membre de la Commission centrale de recours, juridiction d’appel des décisions de la commission électorale. Selon la commission électorale, un membre d’une commission de ce genre ne peut être membre du comité exécutif et ne doit en conséquence figurer sur une liste. Pour la liste de Boubacar Baba Diarra, la commission justifie l’invalidation par le doute sur l’identité de Brahima Diarra et le fait que Abdoulaye Doucouré ait déposé un dossier incomplet. Concrètement, la commission reproche au premier d’avoir utilisé deux prénoms différents (Bréhima et Brahima), alors que le second est accusé d’avoir déposé, non pas une copie d’extrait d’acte de naissance, mais une photocopie du document. Conclusion de l’équipe de Banou Makadji : « la commission décide, en application des statuts et du code électoral de la Fédération malienne de football que seule la liste Hammadoun Kollado Cissé a répondu à tous les critères d’éligibilité pour l’élection des membres du comité exécutif de la FEMAFOOT lors de la prochaine Assemblée générale les 5 et 6 octobre 2013 à Mopti ». Aussitôt après l’annonce de la décision de la Commission électorale, Boubacar Baba Diarra et Boukary Sidibé sont montés au créneau et ont décidé de contre-attaquer. Non seulement, les deux responsables ont fait appel de la décision de la commission électorale, mais ils exigent également l’invalidation pure et simple du dossier de candidature de Hammaoun Kollado Cissé pour non respect du nombre de personnes inscrites sur la liste. Dans une correspondance datée du 12 août et adressée au président de la Commission électorale, le candidat Boubacar Baba Diarra rejette d’abord la décision de la commission de porter à 22 au lieu de 21 le nombre de personnes inscrites sur chaque liste (une augmentation qui viole les articles 46.1, 49.5, 77 des statuts, relève Boubacar Baba Diarra) et dément catégoriquement que Abdoulaye Doucouré a déposé une photocopie de son extrait d’acte de naissance. « A notre avis, lit-on dans la correspondance du premier responsables des Rouges, l’analyse du document par la commission a dû être biaisée par la mention copie sur ladite pièce ». Concernant le cas de Brahima Diarra, Boubacar Baba Diarra indique que l’orthographe normale est Brahima et non Bréhima. « C’est Brahima qui figure sur toutes les pièces officielles et c’est une erreur matérielle de saisie qui nous a amenés à écrire Bréhima sur la liste d’émargement qui n’a aucune valeur juridique comparativement aux pièces d’état civil dûment établies par les autorités compétentes ». Pour Boubacar Baba Diarra, il n y a donc pas lieu de fournir un certificat d’individualité dans la mesure ou il n y a pas de contradictions entre des pièces de même valeur juridique. « La feuille de dépouillement des dossiers de Boubacar Baba Diarra jointe au procès verbal de la commission électorale indique la mention OK pour toutes les pièces fournies par Brahima. En conséquence, nous demandons à la commission de recours d’infirmer la décision de la commission électorale qui disqualifie notre liste et la déclarer valable pour l’élection des membres de la FEMAFOOT lors de l’Assemblée générale des 5 et 6 octobre à Mopti ». A l’instar de Boubacar Baba Diarra, le président du Stade malien, Boukary Sidibé dit Kolon a également fait appel de la décision d’invalidation de la commission électorale. Les deux appels, indique une source proche du dossier, ont été déposés en même temps lundi dernier et depuis, tous les regards sont braqués vers la commission Recours de la FEMAFOOT. Celle-ci confirmera ou infirmera-t-elle la décision de la commission électorale ? Le verdict ne devrait pas tarder à tomber, mais d’ors et déjà on peut dire que cette nouvelle affaire ne fera qu’agrandir davantage le fossé entre l’actuel comité exécutif de la FEMAFOOT et le Collectif du 11 juillet. Depuis plus de trois mois, les deux parties sont à couteaux tirés et rien ne laisse présager un éventuel consensus appelé de tous ses voeux par la FIFA pour l’Assemblée générale des 5 et 6 octobre dans la Venise malienne.

S. B. TOUNKARA

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

assemblée

AFP

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Actualités

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Jawad Kerdoudi

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés

68ème Assemblée Générale de l’ONU : Résultats mitigés

feuilleton

AFP

RDC: le feuilleton judiciaire de l'opposant Kamerhe rebondit

RDC: le feuilleton judiciaire de l'opposant Kamerhe rebondit

MLD

Les Rewmistes sur le dernier remaniement ministériel : "C’est un épisode d’un long feuilleton dont l’aboutissement sera un échec..."

Les Rewmistes sur le dernier remaniement ministériel : "C’est un épisode d’un long feuilleton dont l’aboutissement sera un échec..."

Actualités

Hichem Rostom revient sur son rôle dans le feuilleton Yawmiet Emraa

Hichem Rostom revient sur son rôle dans le feuilleton Yawmiet Emraa