mis à jour le

Arrêtez de juger les autres et balayez plutôt devant vos portes!!!

Par Amel Belhaj Ali
Nous n’aurions pas aimé voir autant de sang couler en Égypte, nous n’aurions pas voulu voir des sit-ni qui ne sont pas aussi pacifiques que cela se terminer aussi tragiquement parce que tout simplement les lieux où ils se tenaient étaient bourrés d’armes…

Mais je voudrais rappeler aux donneurs de leçons droits-hommistes et légalistes, les récents meurtres et assassinats sauvages de nos soldats par des « sportifs de haut niveau » à Jbel Chambi… les démonstrations de force des milices LPR, les menaces proférées à l’encontre de tous ceux qui osent s’attaquer aux frères musulmans, les discours haineux dans nos mosquées, les assassinats politiques de Chokri Belaid, Lotfi Naghadh et Mohamed Brahmi, nos soldats affreusement égorgés, nos policiers menacés chaque jour par des groupes terroristes qui agissent au vu et au su des autorités islamistes nahdhaouis .

Je voudrais rappeler au souvenir de certaines âmes très « sensibles » la police parallèle, les caches d’armes et demander à toutes ces personnes dotées de sentiments « très humains et très humanistes », s’ils préfèreraient laisser les Ikhouans créer un État parallèle légitimé par des agendas de puissances étrangères en Egypte, s’ils veulent qu’en Tunisie, nous nous plions à la volonté de R.Ghannouchi, de Adel El Almi, de Chourou, d’Ellouze, de Sahbi Atig, de Walid El Bannani et compagnies et laisser tout ce « beau monde » détruire nos institutions comme ils ont voulu le faire en Égypte, mettre à genoux l’économie, renvoyer le peuple tunisien aux méandres du Moyen-âge au nom d’un pacifisme plus destructeur que constructeur.

Je voudrais rappeler qu’en France deux associations extrémistes ont été dissoutes parce qu’il y a eu mort d’un seul homme, chez nous les LPR règnent toujours en maîtres avec des ignares et des bandits de grand chemins à leur tête…

Les frères musulmans n’ont pas de patrie, leur patrie est leur secte, la preuve Ghannouchi part en Turquie pour discuter de ses frères en Egypte alors que la Tunisie traverse une crise sans pareille.

Rappelez vous les 200 000 martyrs algériens assassinés par les troupes de tueurs, violeurs et sadiques du FIS, grands amis de Ghannouchi , et dites nous après cela si nous devons laisser les troupes armées faire la loi en Égypte ou chez nous.

Je suis éc½urée par toute cette hypocrisie ambiante, Abou Al Kacem Al Chabbi avait dit « la seule arme contre la terreur est la terreur ». Alors si vous vous jugez aujourd’hui aussi angéliques, je vous renvois aux bébés, familles et villages entiers massacrés en Algérie aux années 90 juste après le passage d’un certain Ghannouchi.

La Tunisie n’est pas l’Egypte ou l’Algérie mais elle pourrait le devenir rapidement si vous continuez à ignorer les dangers des Ikhouans, soyez pacifistes mai? vigilants parce qu’ils ne partiront pas de la Tunisie parce que vous leur renvoyez à chaque fois leur échec dans l’exercice du pouvoir, nous paierons cher le départ de la Nahdha, alors arrêtez de juger les autres et balayez plutôt devant vos portes!!! ou bien tout simplement écrasez, et soumettez vous!

Par Amel Belhaj Ali le 15 août 2013

Ecoutez : c’est une égyptienne qui parle et vous tire les oreilles messieurs les droits-hommistes de chez nous. Les atrocités commises par les ikhouans que vous défendez

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes