mis à jour le

Presidentielle 2013 : Le président de la Céni salue le geste de Soumaïla Cissé

La Commission nationale électorale (Céni) fait un bilan positif des opérations de vote de la présidentielle. C'était mardi dernier à la Maison de la presse lors d'une conférence au cours de laquelle son président, Dr Mamadou Diamoutani, a tenu à saluer le geste du candidat malheureux du second tour, Soumaïla Cissé, qui a reconnu sa défaite et félicité son adversaire avant même les résultats officiels.

 

 

Mamadou Diamoutani, President de la Commission Electorale Nationale Independante (CENI)

Le président de la Céni, Mamadou Diamoutani, a rencontré le mardi dernier la presse à la Maison de la presse pour faire le bilan des opérations de vote de la présidentielle. Il s'est félicité du fait que les irrégularités constatées au 1er tour ont été corrigées lors du second tour. D'ailleurs, a-t-il rappelé, cette amélioration  a été saluée à l'unanimité par l'opinion nationale et internationale.

 

 

« Pour une meilleure organisation du second tour, a expliqué Dr. Diamoutani, nous avons rencontré le ministère de l'Administration territoriale pour clarifier un certain nombre de points : la gestion de l'encre, le vote des refugiés, l'établissement de la liste électorale, et il s'était avéré que des dispositions avaient été déjà prises à leur niveau pour corriger les insuffisances qui ont entaché le 1er tour. A la veille toutes les dispositions étaient prises pour parfaire ce scrutin ».  « La sensibilisation a été entreprise pour réduire le nombre de bulletins nuls au 2e tour », a-t-il- ajouté.

 

 

Pour relever le défi de la transparence et la fiabilité du processus électoral, a souligné M. Diamoutani, les démembrements de la Céni au nombre de 715 ainsi que les 23 000 délégués plus les 60 techniciens informaticiens d'appuis ont été déployés au niveau des commissions locales de centralisation. Il faut ajouter à ceux-ci  les observateurs nationaux (Céni et réseau Apem) et internationaux au nombre total de 5790 dont plus de 3000 au compte de la Céni et du réseau Apem. Un nombre qui a été revue à la  hausse au vu de l'intérêt suscité par l'élection.

 

Il a reconnu les insuffisances constatées dans l'organisation du 1 er tour qui étaient en partie liées au comportement et l'ignorance de certains  délégués de la Céni, dont « certains n'ont pas pu du tout faire appliquer la loi électorale dans certains bureaux de vote, entachant le scrutin« .

 

 

Le président Diamoutani a remercié également  les observateurs nationaux et internationaux qui « ont contribué à crédibiliser les deux tours de la présidentielle. Lesquels ont fournis également des observations qui ont été très utiles et qui ont permis de parfaire les opérations de vote au second tour ».

 

 

S'agissant des rumeurs qui ont couru  la veille du scrutin faisant l'objet de la circulation des cartes Nina non personnalisées, il a clarifié les hommes de médias sur ce point. « Vu l'importance à cette question, une mission de la Céni, précisément à travers son démembrement de France s'était rendu à Lyon pour faire le constat en compagnie d'un huissier le 26 juillet dernier afin de s'assurer de la présence de ces cartes non personnalisées », a relaté M. Diamoutani qui s'est réjoui du taux de participation estimé à plus de 48% au premier tour.

 

Il a fini par présenter  ses excuses à la presse qu'il avait traitée  « de bombe à retardement ». « Mais aujourd'hui, il y a lieu de vous saluer et saluer également les formations suivies par la presse« , a-t-il ajouté.

Ousmane Daou

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

présidentielle

AFP

Les Ghanéens dans l'attente des résultats de la présidentielle

Les Ghanéens dans l'attente des résultats de la présidentielle

AFP

Présidentielle au Ghana: l'opposition retente sa chance

Présidentielle au Ghana: l'opposition retente sa chance

AFP

Présidentielle au Ghana: ce qu'il faut savoir

Présidentielle au Ghana: ce qu'il faut savoir

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

président

AFP

Angola: coup d'envoi de la succession du président dos Santos

Angola: coup d'envoi de la succession du président dos Santos

AFP

Angola: le président dos Santos ne se présentera pas

Angola: le président dos Santos ne se présentera pas

AFP

Angola: Dos Santos, président énigmatique et tout-puissant

Angola: Dos Santos, président énigmatique et tout-puissant