mis à jour le

Sahara Occidental : Pierre Galand épingle la France et l’Espagne

«Nous savons qu'aujourd'hui, dans les Nations unies, l'un des principaux obstacles pour la promotion des droits du peuple sahraoui est la France ; le mauvais conseillé du roi du Maroc. Et par ailleurs, il y a un autre pays qui n'a pas rempli ses obligations internationales, c'est l'Espagne», a déclaré Pierre Galand, sénateur honoraire belge, président de la Coordination européenne de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO) en marge de l'ouverture des travaux de l'université d'été des cadres du Polisario et de la République arabe sahraoui démocratique (RASD), mercredi 14 août, à la salle de conférence de l'INH de Boumerdès. Selon lui, l'Espagne devait procéder à la reconnaissance de l'indépendance de la RASD mais en lieu de cela, « il a passé un accord de traîtrise avec le Maroc en novembre 1975. Le Maroc perpétue cette trahison lorsqu'on voit la reprise par les rois du Maroc et de l'Espagne de cet accord de pêche malgré sa suspension par le conseil européen en raison de la violation par le royaume marocain des droits internationaux». À cet effet, le président de l'EUCOCO, qui a appelé à l'élargissement de la mission la Minurso, la mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental, à la question des droits de l'homme ou l'envoi d'un émissaire spécial pour enquêter sur la question dans les territoires occupés du Sahara occidental, a regretté le recul, ces dernières années, de la question sahraouie sur la scène internationale. Un recul qu'il explique, essentiellement, par les conflits dans lesquels se sont engagées les puissances du monde dans différents pays des continents africain et asiatique qu'il a qualifié d'élément perturbateur pour le processus de paix au Sahara Occidental dont «la guerre menée par M. Sarkozy en Libye, il y a aussi la Syrie, une guerre quasiment  civile en Irak et en l'Afrique centrale ». Avant d'appeler au respect des règles internationales, l'orateur a soutenu «qu'on a l'impression que le pilote de la communauté internationale a perdu ses marques, car, aller en guerre se décide par la simple volonté des pays".

sahara

AFP

Sahara occidental: nouveau rendez-vous pris pour début 2019

Sahara occidental: nouveau rendez-vous pris pour début 2019

AFP

L'avenir du Sahara occidental en discussion

L'avenir du Sahara occidental en discussion

AFP

Les grandes dates du Sahara occidental

Les grandes dates du Sahara occidental

pierre

AFP

Burkina: première pierre d'un monument

Burkina: première pierre d'un monument

AFP

Burkina: première pierre d'un monument

Burkina: première pierre d'un monument

AFP

Burundi: Pierre Nkurunziza, président par volonté divine

Burundi: Pierre Nkurunziza, président par volonté divine

France

AFP

Génocide au Rwanda: un ancien préfet rwandais renvoyé aux assises en France

Génocide au Rwanda: un ancien préfet rwandais renvoyé aux assises en France

AFP

La France va fournir des véhicules

La France va fournir des véhicules

AFP

Un patron du football centrafricain et ex-milicien arrêté en France pour crimes de guerre

Un patron du football centrafricain et ex-milicien arrêté en France pour crimes de guerre