mis à jour le

Encore un train d’hydrocarbures déraille à El Harrouche (Skikda)!

Cinq personnes ont été blessées et 180 000 litres de gasoil et plus de 300 tonnes de blé se sont déversés, dans la nuit de mardi à mercredi, à la suite du déraillement d'un train à l'entrée de la ville d'El Harrouche à moins de 50 Km au sud de Skikda. Deux bâtisses ont également été détériorées dont l'une, percutée de plein fouet par un wagon-citerne, s'est carrément inclinée sous le choc. Selon des cheminots rencontrés sur les lieux, l'incident s'est produit vers minuit à la suite d'une panne relevée dans le système de freinage. « Le convoi composé de dix wagons, - quatre de gasoil et six de blé- était carrément à la dérive. L'avarie du système de freinage a été constatée près de Aïn Bouziane juste au niveau du PK 48. Le convoi est alors revenu en arrière, sur plusieurs kilomètres. Vu l'importance de la pente qui dépasse largement les 25° le train, devenu fou, dérivait à une vitesse vertigineuse avant de dérailler aux limites du lotissement N°04 de la commune d'El Harrouche, non loin de la gare ferroviaire. Si l'incident s'était produit dans la journée, le bilan de cette catastrophe aurait été plus grave » témoigne un cheminot.                                                                                                          

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

train

AFP

Train déraillé au Cameroun: plainte contre une filiale de Bolloré

Train déraillé au Cameroun: plainte contre une filiale de Bolloré

Catastrophe ferroviaire d'Eseka

«On a l'impression que Bolloré veut faire du conducteur du train un bouc émissaire»

«On a l'impression que Bolloré veut faire du conducteur du train un bouc émissaire»

Cameroun

Le silence de Bolloré ulcère les Camerounais après la catastrophe ferroviaire d'Eseka

Le silence de Bolloré ulcère les Camerounais après la catastrophe ferroviaire d'Eseka