mis à jour le

SOUTIEN AUX PERSONNES HANDICAPEES La Direction de l’Action sociale injecte 5 millions à Fadiga

Cinq millions de francs Cfa. C'est le montant octroyé par le Directeur général de l'Action sociale, Docteur Cheikh Ndiaye, aux populations démunies du village de reclassement de Fadiga situé dans la commune de Kédougou.

Face aux énormes difficultés que rencontrent les populations démunies de Fadiga, la Direction de l'Action sociale a financé des projets de développement d'un montant de 5 millions de F Cfa. Ce village de reclassement situé désormais dans la commune de Kédougou, a longtemps souffert de son isolement, à cause des malades de la lèpre qui y vivent. Cette somme est destinée au financement d'un forage estimé à 3.000.000 F Cfa. En outre, trois jeunes de la localité ont obtenu des appuis conséquents pour la réalisation de leurs projets. Il s'agit d'un jeune aveugle qui a bénéficié d'un appui d'un million de F Cfa pour l'aménagement de son jardin maraicher. «J'utiliserai cet argent pour équiper mon atelier de soudure métallique de matériels adéquats afin d'exercer correctement mon travail», se réjouit le second bénéficiaire. Visiblement très satisfait de cet appui, le troisième attributaire entend utiliser son argent pour la création d'un Groupement d'intérêt économique (Gie). Qui plus est, la Direction de l'Action sociale a aussi financé la construction d'un magasin pour la vente des produits horticoles issus de la récolte des handicapés âgés. Dans la même dynamique, le Service régional de l'Action sociale de Kédougou, sous la direction de M. Abdoulaye Mamadou Mbow, s'est engagé aux côtés des personnes handicapées de la région pour réduire considérablement les difficultés auxquelles elles sont confrontées.

Décret 2012-1038

De l'avis du Directeur général, «cette politique définie par le gouvernement du Sénégal contribue à l'amélioration des conditions de vie et à la promotion économique et sociale des groupes vulnérables, avec la mise en place de programmes comme la réadaptation à base communautaire». Dans la même veine, M. Mbow d'ajouter que leur mission est aussi de «coordonner les actions des structures intervenant dans l'action sociale, en plus de conseiller les autorités administratives et locales en la matière. Cette volonté, conclura-t-il, est matérialisée au plus haut niveau par l'application du décret 2012-1038 du 2 octobre 2012 portant création, au niveau de chaque département, d'une commission chargée de l'éducation spéciale et d'une autre qui a pour mission d'étudier les possibilités de délivrance de la carte d'égalité des chances. Celle-ci permet à son titulaire de bénéficier d'avantages en matière d'accès au soin de santé, de réadaptation des aides techniques financières, d'éducation, de formation, d'emplois, de transport, ainsi qu'à tout autre avantage susceptible de contribuer à la promotion et à la protection des droits des personnes handicapées. Il s'agit, en effet, des catégories de handicap (moteur, mental, auditif et visuel), de même que les handicaps causés par l'albinisme et la lèpre.

Papis Nimbaly BARRO


soutien

AFP

"Coup d'Etat" en Guinée équatoriale: l'ONU apporte son soutien au pouvoir

"Coup d'Etat" en Guinée équatoriale: l'ONU apporte son soutien au pouvoir

AFP

Paris va défendre face

Paris va défendre face

AFP

Macron apporte un soutien appuyé

Macron apporte un soutien appuyé

sociale

AFP

Soudan: la grogne sociale contre l'envolée des prix ne faiblit pas

Soudan: la grogne sociale contre l'envolée des prix ne faiblit pas

Politique

Côte d'Ivoire: Ouattara appelle à une trêve sociale

Côte d'Ivoire: Ouattara appelle à une trêve sociale

AFP

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale

Gabon: un forum du "dialogue" tente d'arracher paix civile et sociale