mis à jour le

Affaire de la drogue dans la police: Niang, Keita et "Austin" entendus par le juge

Comme nous vous l'annoncions, les commissaires Niang et Keita et le nigérian Austin ont été entendus ce mardi 13 août par le juge d'instruction de la 2ém chambre dans l'affaire relative au trafic de drogue dans la police.

Si les auditions des deux commissaires ont été relayés en bloc, celle du nigérian, Austin, qui est à l'origine du scandale est passé inaperçu.

L'audition de Keita a duré 3 tours d'horloge

A sa sortie du cabinet du juge, le commissaire Keita s'est voulu serein. Parlant de sa prochaine entrevue avec le juge, il a affirmé qu'aucune date n'a encore été fixée. Concernant cette convocation par la justice pour tirer cette affaire au clair, l'ancien directeur de l'Ocrtis pense que c'est dans le cours normal des choses. Il l'a expliqué par le fait qu'il ait été au service de la lutte contre le trafic de drogue. Le prévenu a dit ne pas craindre d'être sanctionné car il est quitte avec sa conscience. « C'est une affaire que j'ai traitée en tant directeur de l'Ocrtis... J'ai fait mon travail et je ne regrette rien » : a-t-il déclaré à sa sortie.

Le commissaire Niang sort sans faire de déclarations


Contrairement à Keita qui s'est confié à la presse, le commissaire Niang a préféré ne rien dire à sa sortie du cabinet du juge. C'est finalement ses avocats qui ont pris la parole affirmant que « leur client n'a rien à se rapprocher car il est blanc comme neige ».
Au début de cette histoire, le commissaire Keita avait lancé des accusations contre le commissaire Niang, affirmant que ce dernier prenait une part active dans le trafic de drogue. Dans son rapport adressé au ministre de l'intérieur, Keita a dit s'être basé sur des révélations faites par le trafiquant nigérian Austin à qui le commissaire Niang aurait livré de la drogue pour qu'il le redistribue. C'est par la suite que le nigérian, qui est au centre de cette affaire, aurait accusé le commissaire Keita comme étant celui qui aurait remis la drogue.

Rewmi.com/ ON

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

affaire

AFP

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

AFP

La star marocaine Saad Lamjarred entendue dans une autre affaire de viol

La star marocaine Saad Lamjarred entendue dans une autre affaire de viol

AFP

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

drogue

AFP

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

AFP

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Peuple de l'herbe

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

juge

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

AFP

Gambie: le nouveau président juge les menaces "exagérées"

Gambie: le nouveau président juge les menaces "exagérées"

AFP

Assassinat du juge Borrel: une expertise "confirme l'origine criminelle du décès"

Assassinat du juge Borrel: une expertise "confirme l'origine criminelle du décès"