mis à jour le

Conseil constitutionnel : Mandiogou Ndiaye s'engage à être impartial

Le magistrat Mandiogou Ndiaye, nouvellement nommé membre du Conseil constitutionnel, a prêté serment mercredi à Dakar et a juré d'exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution.

Mandiogou Ndiaye a juré de ''bien remplir (ses) fonctions, de les exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution, de garder le secret des délibérations et des votes, de ne prendre aucune position publique et de ne donner aucune consultation à titre privé sur les questions relevant de la compétence du Conseil constitutionnel et de (se) conduire en tout comme un digne et loyal magistrat''.

M. Ndiaye a été nommé par décret présidentiel le 18 juillet 2013 en remplacement du juge Mohamed Sonko décédé en mai dernier à Paris (France).

Le Conseil constitutionnel présidé par Cheikh Tidiane Diakhaté, après avoir reçu le serment du juge Mandiogou Ndiaye, l'a installé en tant que membre de la juridiction, pour poursuivre jusqu'au 6 janvier 2015 le mandat de son prédécesseur.

''Je ne peux que mesurer la lourdeur de la tâche. Je suis content d'expérimenter un autre poste. Je mesure les responsabilités et je suis magistrat. Le magistrat accepte sa mission et juge toujours en toute impartialité'', a-t-il déclaré à la presse.

Parlant de Mouhamed Sonko, Mandiogou Ndiaye a révélé qu'il fut ''un ami personnel et un magistrat de qualité''. ''Nous avons été ensemble au ministère de la Justice et je ne peux que m'incliner devant sa mémoire'', a-t-il dit.

Mandiogou Ndiaye a été substitut du procureur de la République à Thiès. Diourbel et Kaolack. Il a été nommé procureur de la République à Louga et Ziguinchor où il a fait 7 ans, procureur général près la Cour d'appel de Dakar, premier avocat général près la Cour suprême, président de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI).

Selon le président du Conseil constitutionnel, le cursus de M. Ndiaye montre ''son attachement au droit et à la promotion de la justice''. ''Je suis profondément convaincu que toute cette expérience capitalisée constitue à l'évidence une source d'enrichissement pour le Conseil constitutionnel qui ne peut que se réjouir de vous compter parmi ses membres'', a affirmé Cheikh Tidiane Diakhaté.

''J'ai le sentiment que le Conseil constitutionnel saura tirer profit de votre présence'', a fait savoir M. Diakhaté.

Aps

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye