mis à jour le

65 cas constatés en un mois

Les attentats à la pudeur et les viols ont sensiblement repris avec ce sinistre bilan enregistré  durant le mois de Ramadhan. En effet, selon les services de la PJ relevant de la Gendarmerie nationale

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes