mis à jour le

Forum économique de Dar es Salaam, Tanzanie, 2010 / REUTERS
Forum économique de Dar es Salaam, Tanzanie, 2010 / REUTERS

Cinq erreurs à ne pas faire pour développer son entreprise en Afrique

Le continent est la nouvelle terre promise des entreprises internationales. A condition de suivre le guide et de ne pas se précipiter.

Beaucoup d’entreprises tentent actuellement de développer leur activité sur leur continent. Mais inconscientes des défis lancés par le continent, elles s’aventurent trop vite et voient trop grand. Elles sont donc nombreuses à échouer dans leurs projets d’expansion, notamment dans le secteur des télécommunications, par manque de connaissance des pratiques business africaines.

Le site How we made it in Africa liste les erreurs à éviter pour les entrepreneurs décidés à se lancer sur le marché africain. Tout d’abord, l’article insiste sur la nécessité de bien préparer le terrain en amont avec des études approfondies pour définir une stratégie.

Ensuite, cette stratégie ne sera pas forcément la même dans tous les Etats du continent. Le site met en garde les entrepreneurs sur le fait que «l’Afrique n’est pas un pays! C’est un assemblage de pays dans lequel les cultures et les stratégies diffèrent». En clair, avoir fait des affaires en Tanzanie ne signifie pas que l’on connaisse le marché ougandais, insiste l’article.

Il faut également respecter les valeurs et cultures africaines et éviter de mépriser ses clients. D’après How we made it in Africa, trop souvent encore, les entreprises internationales approchent le client africain avec arrogance parce qu’il ne possède pas les plus grands diplômes américains.

Il ne faut pas céder à la corruption, rajoute l’article. Elle est certes répandue sur le continent mais ne régit pas les règles des affaires. Les pots-de-vin n’aideront pas à faire grimper la croissance de l’entreprise et ne font que salir la réputation de l’Afrique, souligne le site.

Lu sur How we made it in Africa

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée  En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales 

entreprise

AFP

Niger: success-story d'une entreprise combattant la malnutrition

Niger: success-story d'une entreprise combattant la malnutrition

AFP

Alstom boucle l'acquisition de la majorité de parts d'une entreprise sud-africaine

Alstom boucle l'acquisition de la majorité de parts d'une entreprise sud-africaine

AFP

Burkina: Zida annonce la nationalisation d'une entreprise du clan Compaoré

Burkina: Zida annonce la nationalisation d'une entreprise du clan Compaoré

développement

AFP

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

Burkina Faso: un plan de développement de 23,5 milliards d'euros

AFP

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

COP22: les pays en développement espèrent des avancées sur les financements

AFP

Les filles, clés de la prospérité des pays en développement

Les filles, clés de la prospérité des pays en développement

croissance économique

Immigration

Imaginons que tous les immigrés quittent la France

Imaginons que tous les immigrés quittent la France

Bémol

Croissance ne rime pas forcément avec enrichissement

Croissance ne rime pas forcément avec enrichissement

Croissance

Les perdants et les gagnants du boom économique de l'Afrique

Les perdants et les gagnants du boom économique de l'Afrique