mis à jour le

Le Maroc et les Etats-Unis coopérent en matière de défense nationale

M. Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense nationale, a reçu, lundi à Rabat, le Secrétaire de la Marine des Etats-Unis d’Amérique, Ray Mabus, en visite de travail au Royaume du 11 au 13 août courant.

Lors de cet entretien, qui intervient en application des Hautes instructions Royales, les parties américaine et marocaine ont examiné les différents aspects de la coopération bilatérale dans le domaine de la défense nationale, ainsi que les perspectives de leur développement.

Les deux responsables ont exprimé à cette occasion leur satisfaction quant à la solidité, l’excellence et la durabilité des liens, au dynamisme de la coopération bilatérale, reflet des relations privilégiées et du partenariat stratégique qui lient les Etats Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc.

Ils ont également mis en exergue leur ambition de développer ces relations séculaires dans le même esprit d’amitié et de confiance partagée.

L’approfondissement de ces relations devrait se concrétiser à travers la consolidation de la coopération technique et sa diversification pour intégrer des volets développant davantage l’interopérabilité des armées et leurs capacités à faire face efficacement aux menaces qui peuvent se produire, et assumer la responsabilité de garant de la stabilité et la sécurité régionales.

Lors de cet entretien, M. Mabus a rendu hommage aux réformes politiques, économiques et sociales menées par Sa Majesté le Roi et qui ont conduit au progrès et à la stabilité du Royaume du Maroc, considéré comme allié stratégique des Etats-Unis.

Dans la même journée et sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR et Commandant la Zone Sud, Abdelaziz Bennani a reçu M. Mabus, au siège de l’Etat-Major Général des FAR à Rabat.

Les entretiens ont porté sur le bilan de la coopération militaire bilatérale. Une coopération qui englobe l’organisation d’exercices combinés, l’échange de visites d’information et la participation aux différents stages de formation.

Les deux responsables ont particulièrement examiné les opportunités de développer davantage cette coopération, notamment entre la Marine Royale et les forces de Marine des Etats-Unis, en matière de sécurité des espaces maritimes et de lutte contre le trafic illégal, l’objectif étant de promouvoir l’interopérabilité entre les deux armées par l’échange d’expérience et d’expertise.

LNT

Crédits MAP 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Maroc

AFP

Le Maroc scrute les cieux, inquiet face au risque de sécheresse

Le Maroc scrute les cieux, inquiet face au risque de sécheresse

AFP

Bousculade au Maroc lors d'une distribution d'aide: au moins 15 morts

Bousculade au Maroc lors d'une distribution d'aide: au moins 15 morts

AFP

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

Etats-Unis

AFP

Le président soudanais, en Russie, demande une protection contre les Etats-Unis

Le président soudanais, en Russie, demande une protection contre les Etats-Unis

AFP

Lutte contre Boko Haram: les Etats-Unis demandent au Nigeria plus de "transparence"

Lutte contre Boko Haram: les Etats-Unis demandent au Nigeria plus de "transparence"

AFP

Les Etats-Unis appellent Khartoum

Les Etats-Unis appellent Khartoum

défense

AFP

Soldats américains tués au Niger: le ministre américain de la Défense questionné

Soldats américains tués au Niger: le ministre américain de la Défense questionné

AFP

Somalie: démissions sans explication du ministre de la Défense et du chef de l'armée

Somalie: démissions sans explication du ministre de la Défense et du chef de l'armée

AFP

"Biens mal acquis": la défense dénonce une "ingérence dans les affaires d'un Etat souverain"

"Biens mal acquis": la défense dénonce une "ingérence dans les affaires d'un Etat souverain"