mis à jour le

Le Maroc a accueilli depuis 2010 près de 30.000 Marocains du monde

Le Maroc a accueilli lors des trois dernières années près de 30.000 Marocains du monde, en raison des crises politiques qu’ont connues plusieurs pays arabes et africains, outre nombre de familles qui sont revenues s’installer au Royaume à cause de la crise financière et économiques qu’ont connue certains pays d’accueil, dont l’Espagne et l’Italie, a indiqué lundi à Rabat le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger, Abdellatif Maâzouz.


Lors d’un exposé présenté devant le comité ministériel chargé de la communauté marocaines à l’étranger, présidé par le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, le ministre a souligné l’importance de conjuguer les efforts pour répondre aux revendications de cette catégorie de Marocains du monde qui ont été forcés de retourner au Royaume relatives notamment à l’intégration des enfants et des jeunes dans les écoles publiques, les facultés et les instituts universitaires, à l’acquisition de logements sociaux, à l’assistance médicale, à l’emploi et à la création de projets.

Une batterie de mesures ont été prises pour répondre au mieux aux besoins de cette catégorie, en l’occurrence un accord conclu avec le Holding “Al Omrane” pour leur permettre de bénéficier du logement social, avec les même conditions fixées pour leurs compatriotes de l’intérieur, une action continue visant à intégrer les étudiants, via un accès direct, aux universités, écoles publiques et instituts spécialisés outre la prise en charge gratuite des personnes atteintes de maladies chroniques par des centre hospitaliers universitaires et nombre d’hôpitaux provinciaux, a souligné M. Maâzouz.

Il s’agira également, selon M. Maâzouz, d’offrir un hébergement temporaire dans des établissements d’assistance sociale, aux individus à risque d’itinérance.

D’autre part, le ministre a souligné l’importance de l’institutionnalisation du comité ministériel chargé de la communauté marocaines à l’étranger, créé en 1999, pour qu’il puisse contribuer au renforcement de la coordination entre les départements gouvernementaux et les institutions concernés par les politiques publiques touchant les MRE, assurer le suivi et le déploiement des programmes horizontaux y afférents et prendre des mesures à même d’améliorer la qualité des prestations publiques.

Pour y parvenir, M. Maâzouz a suggéré la mise en place d’un cadre juridique régissant le fonctionnement dudit comité, préconisant, à cet égard, l’élaboration d’un décret fixant ses prérogatives, la composition de ses membres, la périodicité de ses sessions ainsi que les mécanismes de son action, comme il a proposé la création d’un secrétariat permanent, dont la gestion serait confiée au département en charge des affaires des MRE, qui sera chargé des dossiers relatifs aux MRE.

Cette structure devra aussi assurer l’encadrement culturel des MRE, développer les services administratifs, inciter à l’investissement, et mettre en place une plate-forme informatique dédiée à ces champs d’action.

Pour M. Maâzouz, il convient aussi d’oeuvrer pour permettre aux MRE d’être pris en charge par le régime d’assistance médicale RAMED, à travers l’amendement de ses textes juridiques pour englober les Marocains résidant dans des pays non liés au Maroc par des conventions sur la sécurité sociale, ou bien par le biais d’un accord entre les ministères concernés définissant la conditionnalité et les mécanismes financiers en mesure d’assurer la prise en charge médicale des Marocains d’ailleurs durant leur séjour au Maroc.

Au début de cette réunion, le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, avait salué la contribution significative des MRE à l’économie nationale, ajoutant qu’il sied de prendre toutes les mesures nécessaires à l’examen mais surtout à la résolution de leurs problèmes ainsi que d’améliorer les services, tous azimuts, qui leur sont fournis.

LNT 

Crédits MAP 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Maroc

Géopolitique

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

AFP

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

Ethiopie et Maroc signent un important projet de production d'engrais

AFP

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

Sommet africain: le Maroc se place un peu plus sur le continent

Marocains

AFP

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

Les Marocains aux urnes pour choisir leurs députés

AFP

Le tour de France des acrobates marocains nouvelle génération

Le tour de France des acrobates marocains nouvelle génération

AFP

Espagne: un juge veut un procès contre 11 Marocains pour "génocide" au Sahara occidental

Espagne: un juge veut un procès contre 11 Marocains pour "génocide" au Sahara occidental