mis à jour le

Revue à la baisse des coûts de cession des logements

Les locataires ayant déposé des dossiers avant fin 2010 dans le cadre de l'opération de cession des logements sociaux relevant des Offices de promotion et de gestion immobilière (OPGI) bénéficieront désormais de plusieurs avantages en coûts et délais de paiement annoncés en mai dernier, a indiqué une source du ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme. Le ministère de l'Habitat a reçu, dimanche dernier, l'accord du ministère des Finances pour que, ajoute la source, les réductions annoncées il y a deux mois concernent tous les dossiers déposés avant le 31 décembre 2010 et qui n'ont pas encore été traités. Pour rappel, le ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme avait annoncé, fin mai dernier, une nouvelle opération de cession de biens immobiliers relevant des OPGI en location avant 2004 au profit de leurs locataires, avec réduction du coût référentiel du mètre carré de 14 000 DA à 12 000 DA, et la prise en considération du lieu d'implantation du logement. Le locataire désirant acheter son logement dans le cadre de cette nouvelle opération, qui se poursuivra jusqu'au 31 décembre 2015, pourra bénéficier d'une réduction de 10% en cas de paiement immédiat, de 7% en cas de paiement en trois ans et d'une réduction de 5% si le délai de paiement varie entre 3 et 7 ans. Ceux qui désirent échelonner les versements sur un délai n'excédant pas 20 ans devront verser 5% du prix exigé. Les moudjahidine et ayants droit bénéficieront d'une réduction de 40% sur le prix du logement. Le ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme avait initié une opération similaire durant la période 2003-2010, mais qui n'avait pas abouti en raison de plusieurs facteurs, dont la hausse des prix, ce qui a incité beaucoup de citoyens qui avaient déposé leurs dossiers lors de la première opération à demander à bénéficier de ces nouveaux avantages. Suite à ces demandes, poursuit la source, le ministère de l'Habitat avait saisi par correspondance le ministère des Finances lui demandant de permettre aux citoyens dont les dossiers n'ont pas été traités de bénéficier du nouveau barème des prix. Cette mesure n'englobe pas les citoyens qui ont entamé le versement immédiat ou par tranches, mais concerne uniquement ceux qui n'ont pas entamé la procédure de versement.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

logements

La rédaction

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

Algérie: les autorités vendent du rêve aux populations

La rédaction

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

Algérie: les logements AADL ne seront peut-être pas prêts à temps

La rédaction

AADL: Voici les touts premiers propriétaires

AADL: Voici les touts premiers propriétaires