mis à jour le

Dispersion de force des deux places occupés par les pro-Morsi, le 14 août, au Caire. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh
Dispersion de force des deux places occupés par les pro-Morsi, le 14 août, au Caire. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

L'Egypte en état d'urgence

Les autorités égyptiennes ont mis leurs menaces à exécution: la police égyptienne a dispersé dans la matinée les deux sit-in tenus depuis plus d'un mois par les partisans de Mohamed Morsi.

L'état d'urgence a été décrété pour une durée d' un mois en Egypte, après l'intervention sanglante des forces de l'ordre pour déloger les manifestants islamistes pro-Morsi, a annoncé la présidence. Cela implique notamment un couvre-feu de 19 heures à 6 heures au Caire et dans 11 autres gouvernorats (Guizeh, Alexandrie, Beni Sueif, Minya, Assiout, Sohag, Beheira, Nord et du Sud-Sinaï, Suez et Ismailia).

Après plusieurs jours de tergiversations, la police égyptienne a évacué, ce mercredi 14 août, les places Rabiya Al-Adawiya et Nahda du Caire, occupées depuis six semaines par les partisans du président déchu Mohamed Morsi. Selon un dernier bilan de l'AFP, au moins 124 manifestants ont été tués lors de l'opération policière visant à les déloger au Caire. Mais ce bilan ne cesse d'être revu à la hausse.

Selon le ministère égyptien de l'Intérieur, la place Nahda, la plus petite des deux places occupées, «est sous contrôle».

Sur la grande place Rabaa al-Adawiya, les manifestants ont dépêché des centaines d'hommes sur les barricades de sacs de sable qui barrent l'accès principal. A l'arrière, près de la mosquée Rabaa al-Adawiya, devenue le QG des leaders des Frères musulmans, les grenades lacrymogènes pleuvaient sans discontinuer, a rapporté le journaliste de l'AFP sur place.

Carte du Caire (@Reuters / @RT_com)

Des tirs d'armes automatiques ciblaient également les manifestants, apparemment visés par des snipers embusqués dans les immeubles résidentiels qui entourent la place Rabaa. Selon ce reporter de l'AFP,  124 cadavres étaient alignés sous une tente servant de morgue de fortune, non loin d'un hôpital de campagne où des médecins s'affairaient à soigner de nombreux blessés.

 

Dans la vidéo ci-dessous, mise en ligne ce 14 août, on peut voir des hommes armés cagoulés dont la légende dit qu'ils appartiennent au camp des Frères musulmans.

 

De son côté, la confrérie dénombre plus de 250 morts, mais il n'est pas possible de confirmer l'ampleur de ce bilan de sources indépendantes. Quelques heures après le début de l'assaut, les Frères musulmans ont appelé les Egyptiens à «descendre dans la rue contre le massacre», rapporte la chaîne saoudienne Al Arabiya.

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Ses derniers articles: En Tunisie, la grenade est la star de l'automne  L'escrimeuse Inès Boubakri dédie sa médaille d'or à « la femmes tunisienne»  En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC 

Egypte

AFP

MTV lance en Egypte et en Inde sa série sur l'éducation sexuelle

MTV lance en Egypte et en Inde sa série sur l'éducation sexuelle

AFP

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

AFP

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

pro-Morsi

AFP

Egypte: lourdes peines de prison pour 134 pro-Morsi

Egypte: lourdes peines de prison pour 134 pro-Morsi

AFP

Egypte: peine de mort pour cinq pro-Morsi accusés d'avoir tué des policiers

Egypte: peine de mort pour cinq pro-Morsi accusés d'avoir tué des policiers

AFP

Egypte: 78 manifestants pro-Morsi mineurs condamnés

Egypte: 78 manifestants pro-Morsi mineurs condamnés

dispersion

AFP

Gabon: une dizaine de blessés pendant la dispersion de partisans de Jean Ping

Gabon: une dizaine de blessés pendant la dispersion de partisans de Jean Ping

AFP

Côte d'Ivoire: dispersion d'une manifestation des souscripteurs des sociétés d'agrobusiness

Côte d'Ivoire: dispersion d'une manifestation des souscripteurs des sociétés d'agrobusiness

AFP

Egypte: première dispersion d'une manifestation non autorisée au Caire

Egypte: première dispersion d'une manifestation non autorisée au Caire