mis à jour le

La mort à petit feu !

Potentiellement, quelque 7 250 orpailleurs artisanaux traditionnels sont en train d'ingurgiter, à petit feu, du poison résultant de l'utilisation illicite des produits chimiques sur les sites d'orpaillage placés sous licences de recherche de la société minière Gryphon dans les départements de Dagoro, Loumana et Niankorodougou, province de la Léraba. Par ricochet, la santé des populations se fragilise. Le tiers du sous-sol de la province de la Léraba, dans la région des Cascades, à l'Ouest du Burkina (...) - Economie

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

mort

AFP

Botswana: mort de l'ancien président Ketumile Masire

Botswana: mort de l'ancien président Ketumile Masire

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

AFP

Afrique du Sud: l'"esprit" d'un chef rebelle indigène rapatrié 200 ans après sa mort

Afrique du Sud: l'"esprit" d'un chef rebelle indigène rapatrié 200 ans après sa mort

feu

AFP

Ethiopie: la colère des manifestants, "un feu caché sous la cendre"

Ethiopie: la colère des manifestants, "un feu caché sous la cendre"

AFP

Tirs nourris d'armes à Lubumbashi en RDC

Tirs nourris d'armes à Lubumbashi en RDC

AFP

Gabon: le président Bongo déclaré réélu, l'Assemblée en feu

Gabon: le président Bongo déclaré réélu, l'Assemblée en feu