mis à jour le

Un Salon international du Business musulman à Dakar en novembre

Un Salon international du Business musulman (SIBM) se tiendra du 14 au 16 novembre 2013 à Dakar, dans le but de "créer une plateforme et stimuler des échanges et une coopération dynamique entre les acteurs du business musulman et du commerce dans le monde musulman", a annoncé mardi le professeur Khadiyatoulah Fall, le président de son comité de pilotage.

Né d'une initiative conjointe du Centre international pour le développement du commerce (CIDC) et de la Chaire d'enseignement interethnique et interculturel (CERRI) du Québec, ce Salon est "une première en Afrique'', selon M. Fall.

Il se présente comme "un concept original pour innover et développer des partenariats d'affaires entre entrepreneurs professionnels et investisseurs qui s'inspirent des principes d'éthique en islam", a-t-il expliqué, lors d'une rencontre d'information avec l'Agence de développement et d'encadrement des Petites et moyennes entreprises (ADPME).

Le professeur Fall, impliqué dans les questions d'intégration socioprofessionnelle des immigrants au Canada, a dit que ce Salon international du Business musulman (SIBM) est "un outil pour promouvoir de jeunes entrepreneurs du monde musulman dans le domaine des produits et services du business musulman".

L'universitaire dit avoir constaté, dans le cadre de ses recherches, un paradoxe lié au fait que deux instruments de développement puisé dans la jurisprudence du monde musulman, à savoir le Halal et la finance islamique, ne sont pas fortement utilisés dans les pays musulmans.

"On a lancé cette idée de Salon pour venir tester ce concept du business musulman pour créer un espace où on va exposer, présenter les biens et services de croyance islamique, les biens Halal pour montrer une créativité, une dynamique économique qui exploite ce potentiel", a-t-il fait valoir.

En effet, a-t-il relevé, "le marché mondial de la consommation alimentaire, c'est 3 300 milliards de dollars et le Halal représente 670 milliards de dollars pour 1 milliard 600 millions de consommateurs musulmans". "Tout en stigmatisant le Halal, a-t-il soutenu, les pays non musulmans sont en train de l'utiliser comme produit économique pour s'enrichir".

"La finance islamique est exploitée en Occident pour les projets de développement des pays non musulmans et le continent africain est toujours en attente", a-t-il ajouté. Aussi, l'enjeu de ce Salon consiste-t-il à "mobiliser les acteurs du développement, les entrepreneurs pour voir comment cette finance islamique peut participer au programme du chef de l'Etat (sénégalais), le +Yoonu Yokkuté+''.

Parlant de la participation de l'ADEPME à cette rencontre d'information et de sensibilisation, son directeur administratif et financier Louis Sarr a expliqué qu'il s'agit pour l'agence d'améliorer la connaissance des PME sénégalaises sur les enjeux liés au marché du Halal en terme de certification.

"Nous avons besoin de bien préparer les dirigeants de PME, afin que, pour le développement de leurs affaires, ils puissent tirer tous les avantages des rencontres avec des professionnels du Halal et surtout ceux de la finance islamique", a-t-il dit.

L'ADEPME va ainsi soumettre des projets crédibles pour lever des lignes de crédit nécessaires, selon son directeur administratif et financier. Déjà 45 projets sont à l'étude à l'ADEPME pour sélection, avant d'être présentés au Salon.

Aps

business

AFP

Au Maroc, un boycott relance le débat sur les liens entre politique et business

Au Maroc, un boycott relance le débat sur les liens entre politique et business

AFP

Nigeria: le business des "faiseurs de miracles" contre le sida

Nigeria: le business des "faiseurs de miracles" contre le sida

AFP

Au Ghana, le business des singes fait le bonheur de villageois

Au Ghana, le business des singes fait le bonheur de villageois

musulman

AFP

Ouganda: première comparution du chef du groupe rebelle musulman ADF

Ouganda: première comparution du chef du groupe rebelle musulman ADF

AFP

Centrafrique: tirs nourris dans le quartier musulman de Bangui et alentour

Centrafrique: tirs nourris dans le quartier musulman de Bangui et alentour

AFP

Au quartier musulman de Bangui, on ne veut plus de groupe armé

Au quartier musulman de Bangui, on ne veut plus de groupe armé

Dakar

AFP

Inauguration

Inauguration

AFP

Sénégal: la révision de la loi électorale contestée agite Dakar

Sénégal: la révision de la loi électorale contestée agite Dakar

AFP

Vendeur sénégalais décédé en Espagne: Dakar proteste auprès de Madrid

Vendeur sénégalais décédé en Espagne: Dakar proteste auprès de Madrid