mis à jour le

Sénat : Requiem pour un ruineux gadget ?

Certains parleront de reculade, d'autres de rétropédalage, mais il faut avoir le triomphe modeste si tant est qu'on puisse déjà parler de triomphe, quand bien même la tentation serait bien grande dans le camp des anti-Sénat, et on les comprend, de parler de victoire. En décidant lundi de mettre balle à terre face à l'opposition que rencontre son projet de mise en place d'un Sénat, le président du Faso fait au contraire preuve d'une lucidité et d'une sagesse politiques, car, en ce domaine, savoir renoncer n'est pas un aveu de faiblesse, mais la manifestation d'un courage certain tant il n'est jamais facile de se dédire. Il aurait tout aussi bien pu poursuivre sa marche forcée, sûr de son fait et de sa majorité, se disant que les chiens ont beau aboyer, la caravane passera.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

sénat

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

AFP

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

AFP

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président