mis à jour le

Les amoureuses de -Jihad Annika7- fêtent aussi la fête de la femme

Heureusement qu’elles ne sont pas nombreuses .Regardez les crier . Belles , non !!!

Elle soutiennent la « char3ia de Me7erzia » . c’est leur droit .

Le samedi d'avant c'était le 3 août non ? Cette date anniversaire ne vous dit rien.
Quelle « IHANA » pour qu'Ennahdha choisisse un 3 août pour son échec à la Kasbah !

Mais ce n'est pas tout :
Pour contrer le raz-de-marée féminin du ce 13 août au BARDO qui l'emportera, Ennahdha n'a pas trouvé mieux que d'organiser une contre-manifestation :
- Le 13 août date de promulgation du tant détesté , par les nahdhaouis et leur gourou R. ghannouchi , Code Du Statut Personnel.
- Date Bourguibienne par excellence.
- A 16 heures sous une température de 35° parce que plus tard aucun mass-média ne suivra les nahdhaouias salariées d'un jour.
- Et dans quel lieu il ont décidé d'organiser leur « manif » ? Sur l'Avenue Habib BOURGUIBA même.

Pauvres Nahdhaouis. Etre obligés d'avaler autant de couleuvres « bourguibiennes ».
QUELLE REVANCHE DE L'HISTOIRE.
Ennahdha perd en ce jour du 13 août, et de MANIERE DEFINITIVE et HISTORIQUE, la guerre anti-Bourguiba.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

fête

AFP

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

D'Abidjan au succès international, Magic System fête ses 20 ans

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

AFP

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

femme

AFP

Emoi au Maroc après l'agression sexuelle collective d'une femme dans un bus

Emoi au Maroc après l'agression sexuelle collective d'une femme dans un bus

AFP

Kenya: une femme accouche devant son bureau de vote

Kenya: une femme accouche devant son bureau de vote

AFP

Zimbabwe: la femme de Mugabe l'encourage

Zimbabwe: la femme de Mugabe l'encourage