mis à jour le

LA FÊTE AU CAMP D’IBK

Le geste a surpris plus d'un. Lundi dans la soirée, le candidat de l'Union pour la République et la démocratie (URD), Soumaïla Cissé, n'a pas attendu les résultats officiels du 2è tour de la présidentielle pour aller féliciter son adversaire, Ibrahim Boubacar Kéita, à son domicile à Sébénicoro. Hier, l'image des deux personnalités en train de se tutoyer a fait le tour du monde. Les Maliens sont unanimes qu'en félicitant son adversaire d'une manière tout à fait originale, Soumaïla Cissé a fait preuve de patriotisme et d'une élégance qui dépasse les commentaires.

Comment est survenu le déplacement du candidat de l'URD au domicile de son challenger ? Le chef de la cellule de la communication média du QG de campagne d'IBK, Sambi Touré, raconte : «Lundi aux environs de 16 heures, Soumaïla Cissé a appelé notre candidat pour le féliciter, avant de lui faire part de son intention de se rendre chez lui. Dès que nous avons reçu l'information, nous nous sommes mis au travail pour que tout se passe bien. Vers 21 heures, IBK a effectivement reçu chez lui Soumaïla Cissé et sa famille». «Ce geste de Soumaïla Cissé nous a vraiment chauffé le c½ur. Nous l'avons félicité pour cet acte combien républicain et patriotique comme pour dire qu'au delà de l'adversité, c'est le Mali qui compte avant tout. Le fait que le cadet est venu voir l'aîné chez lui, est la preuve qu'il y a encore des valeurs dans ce pays auxquelles les gens sont attachés», ajoute notre confrère. Sambi Touré annonce par ailleurs qu'aucune déclaration publique n'est à attendre d'Ibrahim Boubacar Keita avant la proclamation des résultats officiels par le ministère de l'Administration Territoriale.

En attendant, c'était la fête hier au QG d'IBK où nombre de militants étaient rassemblés. Tandis que certains manifestaient leur joie, d'autres écoutaient religieusement un enregistrement de leur candidat pendant la campagne, appelant les Maliens à sauver la dignité et l'honneur de leur pays. De jeunes militants surexcités que nous avons interrogés présentent la victoire d'IBK à la présidentielle comme la marque de la reconnaissance du peuple envers un homme qui a tout donné à son pays. «IBK mérite la victoire, car c'est lui qui a sauvé la démocratie au Mali, quand il est venu à la primature. C'est lui aussi qui a fait preuve de fermeté envers les bandits armés dans le nord», rappelle le jeune Diakité. « C'est IBK qui va sauver le Mali et je n'ai jamais douté de cela. Nous l'avons élu parce que nous croyons en sa rigueur, sa fermeté pour faire bouger les choses au Mali», renchérit un autre militant du nom de Hamidou Traoré.

Nos interlocuteurs pensent que la priorité de leur champion sera de réconcilier tous les fils de pays et de faire régner l'ordre et la discipline à tous les niveaux.

M. KEITA

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

fête

AFP

Les Libyens n'ont pas le coeur

Les Libyens n'ont pas le coeur

AFP

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

La Nouvelle Jérusalem congolaise fête le "vrai Noël", en mai

AFP

Algérie: l'invisible président Bouteflika fête ses 80 ans

Algérie: l'invisible président Bouteflika fête ses 80 ans

camp

AFP

Des réfugiés sud-soudanais se disent "en sécurité" dans un camp du Darfour

Des réfugiés sud-soudanais se disent "en sécurité" dans un camp du Darfour

AFP

La Somalie, appuyée par une frappe américaine, détruit un camp des shebab

La Somalie, appuyée par une frappe américaine, détruit un camp des shebab

AFP

Nigeria: 3 morts dans des attaques dans un camp de déplacés

Nigeria: 3 morts dans des attaques dans un camp de déplacés