mis à jour le

Hasheem Thabeet, 3 avril 2009. REUTERS/Jeff Haynes
Hasheem Thabeet, 3 avril 2009. REUTERS/Jeff Haynes

Les 15 sportifs africains les mieux payés

En s’engageant avec le club russe Anzhi Makhachkala, Samuel Eto’o est devenu le footballeur le mieux payé au monde. L’occasion de se pencher sur les sportifs africains les plus rémunérés.

Mise à jour du 22 juin 2012 : Dans son dernier classement, le magazine Forbes a rendu public sa liste des 100 sportifs les mieux payés au monde en 2011-2012. Le joueur ivoirien de Manchester City Yaya Touré occupe la 73e place mondiale et devient le sportif africain le mieux payé, devant le joueur camerounais Samuel Eto’o. Son salaire annuel s’élève à plus de 15 million d’euros.

***

Sous les couleurs d’Anzhi Makhachkala, Samuel Eto’o a peu de chances de remporter à nouveau la Ligue des champions. En revanche, avec un salaire annuel de 20,5 millions d’euros, le Camerounais trône en tête du classement des footballeurs les mieux payés de la planète. Grâce à la liste publiée le 20 avril 2011 par le magazine sportif ESPN, l'on peut établir le classement des sportifs africains qui perçoivent les plus hauts salaires.

Voici donc ces quinze athlètes les mieux rémunérés de leur pays (hors primes et contrats publicitaires).

(Précisions: aucune femme ne figure dans ce classement. Non comprises dans l’étude d’ESPN, les meilleures sportives de haut niveau ne touchent pas autant que leurs homologues masculins. De plus, un fossé sépare les plus fortunées —comme la tenniswoman russe Maria Sharapova— des athlètes africaines. N’apparaissent pas non plus des sportifs tels que Didier Drogba ou Seydou Keita. Malgré leurs salaires appréciables, ils sont «victimes» de la présence d’un compatriote mieux rémunéré —Yaya Touré, Frédéric Kanouté…)

15. Nadir Belhadj, Algérie (football)

Nadir Belhadj, le 18 novembre 2009. REUTERS/Louafi Larbi

Nadir Belhadj ouvre le classement avec ses 1,9 millions d’euros annuels. Formé à Lens, l’arrière-gauche débute sa carrière en Ligue 2 avec Gueugnon, avant de rejoindre Sedan en 2004. Membre de la sélection d'Algérie depuis 2004, Belhadj réalise une bonne première saison au sein de l’élite, à tel point que l’OL décide de l’acheter. Mais bloqué par Fabio Grosso, il joue peu et retourne en prêt à Lens. En 2008, le joueur rejoint Portsmouth en Angleterre. Depuis 2010, il évolue au Qatar, à Al-Sadd.

14. Madieu Williams, Sierra Leone (football américain)

Unique représentant du football américain, Madieu Williams gagne 2,1 millions d’euros par an. Né en 1981 à Freetown, capitale de la Sierra Leone, il vit aux Etats-Unis depuis l’âge de 9 ans. Au poste de safety, Williams a joué pour les Cincinnati Bengals et les Minnesota Vikings avant de signer durant l’été 2011 pour les San Francisco 49ers. Généreux, Madieu Williams retourne souvent en Sierra Leone, où il a fondé une association pour les enfants défavorisés.

13. Christopher Samba, République démocratique du Congo (football)

Christopher Samba, 27 décembre 2007. REUTERS/Phil Noble

Issu de la diaspora, le Franco-Congolais débute au CS Sedan Ardennes en 2003. Le colosse d’1 m 95 n’évolue qu’une saison avec les Sangliers. Le défenseur quitte la Ligue 2 pour découvrir le championnat d’Allemagne. Samba joue durant trois saisons pour le Hertha Berlin. En 2007, l'international de la RDC décide d’arpenter les terrains de Premier League et s’engage avec Blackburn Rovers, où ses revenus annuels s’élèvent à 2,1 millions d’euros.

12. Marouane Chamakh, Maroc (football)


Formé avec les Girondins de Bordeaux, Marouane Chamakh a évolué huit saisons en Aquitaine. Agile de la tête, le Lion de l’Atlas est l’un des artisans du doublé Championnat-Coupe de la Ligue de 2009. Après huit ans de bons et loyaux services, l’attaquant du Maroc s’envole pour l’Angleterre et signe à Arsenal en 2010. Durant la première partie de saison, l’avant-centre flambe avec les Gunners avant de progressivement s’éteindre. Cette année, le Marocain de 27 ans va se battre pour trouver une place de titulaire au sein d’un onze londonien en reconstruction. Le finaliste de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2004 doit aussi prouver qu’il mérite son salaire de 2,1 millions d’euros.

11. Benjani Mwaruwari, Zimbabwe (football)


Avec 2,4 millions d’euros annuels, Benjani Mwaruwari est le sportif le mieux payé du Zimbabwe. Après quatre années passées en France à Auxerre, l’attaquant s’est envolé pour l’Angleterre en 2006, où il a depuis connu quatre clubs avec des fortunes diverses. Son surnom de «Benjani» vient d’une faute sur son passeport —son véritable nom est Benjamin Mwaruwari. A 32 ans, il joue actuellement à Portsmouth.

10. Hasheem Thabeet, Tanzanie (basketball)

Hasheem Thabeet, 3 avril 2009. REUTERS/Jeff Haynes


Né le 16 février 1987 à Dar es Salam (Tanzanie), Hasheem Thabeet est basketteur. Le Tanzanien a été drafté en deuxième position par les Memphis Grizzlies lors de la draft 2009. Ce géant passé par l’université de Connecticut Huskies joue actuellement pour la franchise des Houston Rockets. Chez les Texans, le pivot perçoit un salaire de 3,3 millions d’euros. Du haut de ses 2 m 21, il est le plus grand joueur de son équipe, succédant au jeune retraité Yao Ming.

9. Ernie Els, Afrique du Sud (golf)

L’unique golfeur de ce classement a accumulé 3,7 millions d’euros au cours de la dernière saison. Theodore Ernest «Ernie» Els compte parmi ces talentueux joueurs venus d’Afrique du Sud, dont le plus illustre est Gary Player. Depuis le début de sa carrière en 1989, «The Big Easy» a remporté trois tournois du Grand Chelem, le dernier remontant à 2002. En 2011, il fut intronisé au World Golf Hall of Fame, prestigieuse distinction dans le monde du sport.

8. Michael Essien, Ghana (football)

Arrivé à Chelsea en 2005, le joueur des Black Stars du Ghana a joué un rôle prédominant dans le succès des Blues, qui lui permet de toucher 3,8 millions d’euros par an. Avant l’épopée londonienne, le milieu a débuté sa carrière à Bastia, où ses brillantes performances attirent les convoitises. En 2003, l’espoir débarque à l’Olympique Lyonnais qui, à l’époque, écrase le championnat.

Avec l’OL, Essien devient double champion de France et découvre la Ligue des champions. Durant l’été 2005, il rejoint Drogba à Chelsea pour 38 millions d’euros. Une fois de plus, le puissant «Bison» s’impose comme un élément moteur de l’équipe. Avec les Blues, Essien gagne notamment deux titres de champions d’Angleterre et trois Coupes d’Angleterre.

7. John Mikel Obi, Nigeria (football)

Le milieu de terrain du Nigeria touche 4 millions d’euros à Chelsea. Très précoce, il rejoint le club londonien en 2006, provoquant l’ire de Manchester United qui souhaitait s’attacher ses services. Incontournable chez les Blues, le natif de Jos est également un maillon important de la sélection nationale, dont il porte le maillot depuis l’âge de 19 ans. Victime de la célébrité de son fils, le père de Mikel Obi fut retenu en otage en août 2011 pendant 10 jours, avant d’être libéré.

 

6. DeSagana Diop, Sénégal (basketball)

DeSagana Diop, 12 juin 2006. REUTERS/Lucy Nicholson


DeSagana Diop est le sportif sénégalais le mieux rémunéré, avec des émoluments annuels de 4,5 millions d’euros. Drafté en 2001 par les Cleveland Cavaliers, ce pivot né à Dakar (Sénégal) a ensuite joué pour les Dallas Mavericks et les New Jersey Nets, avant de poser ses valises en 2008 chez les Charlotte Bobcats, franchise dont le patron est un certain Michael Jordan. Joueur physique (2 m 13, environ 130 kg), Diop se distingue par un gros jeu défensif et une habileté au contre. Son temps de jeu reste cependant réduit.

5. Frédéric Kanouté, Mali (football)

Voilà six ans que Frédéric Kanouté fait trembler les filets avec le FC Séville. En Espagne, l’intéressé touche un salaire de 6 millions d’euros. Un beau pactole pour un joueur qui a brièvement connu l’équipe de France Espoirs avant d’opter pour la sélection du Mali en 2004. Formé à Lyon, le grand attaquant (1 m 92) s’est épanoui à l’étranger. D’abord en Angleterre, puis en Espagne, où il est devenu un redoutable chasseur de buts.

Avec le club andalou, le Malien a gagné six titres, dont trois à l’échelle européenne. Diablement efficace, Kanouté a vu ses performances récompensées en 2007 par un Ballon d'Or africain. L'avant-centre se caractérise par ses convictions. Converti à l’islam, il refusa, en 2006, de jouer plusieurs rencontres car un site de paris en ligne apparaissait en sponsor sur le maillot de Séville. Fin 2007, il fit un don d’un demi million d’euros pour empêcher la fermeture d’une mosquée de la ville. L’ancien lyonnais a aussi fondé une association venant en aide aux orphelins du Mali.

4. Luol Deng, Soudan du Sud (basketball)

Premier basketteur de ce classement, Luol Deng se classe en quatrième position avec un salaire annuel de 7,9 millions d’euros. Il évolue au sein de la franchise des Chicago Bulls depuis 2004, année durant laquelle il fut drafté en 7e position par les Phoenix Suns, lesquels l’ont cédé dans la foulée à la formation de l’Illinois. Né à Wau (Soudan du Sud), l'ailier est actuellement le plus ancien joueur des Bulls.

Ce fils de politicien soudanais est le second joueur originaire du Soudan du Sud à évoluer en NBA après feu Manute Bol, plus grand basketteur de l’histoire de la ligue (2 m 31). Comme son aîné, il est issu de la tribu des Dinka, mais Deng a peu vécu dans son pays natal. Ancien pensionnaire de l’université de Duke en Caroline du Nord, ce géant de 2 m 06 a choisi de défendre les couleurs de la Grande-Bretagne. Il est engagé dans des associations de bienfaisance au Royaume-Uni et au Soudan du Sud.

3. Emmanuel Adebayor, Togo (football)


Emmanuel Adebayor, 5 avril 2011. REUTERS/Susana Vera

Repéré par Arsène Wenger à Monaco, le Togolais se révèle à Arsenal en 2006. Pour s’imposer en Premier League, l’attaquant prend 7 kilos de muscles. La transformation est payante et lors de l’exercice 2007-2008, il réalise sa meilleure saison avec 24 buts en championnat. Après quatre saisons chez les Gunners, l’Epervier débarque à Manchester City.

En 2010, à la veille de la CAN en Angola, l’équipe du Togo est victime d’une fusillade qui fait un mort. La star de la sélection en sort indemne mais reste traumatisée par ce terrible événement. De retour à City, Adebayor ne parvient pas à s’imposer face à la concurrence, et les Blue Sky le prêtent au Real Madrid en janvier 2011. A la fin de sa pige madrilène, les Citizens le prêtent à nouveau à Tottenham. En 2011, le salaire annuel d’Emmanuel Adebayor est évalué à 8,3 millions d’euros.

2.Yaya Touré, Côte d’Ivoire (football)

Détrôné par Samuel Eto’o, Yaya Touré n’est pas pour autant sur la paille. Du côté de Manchester City en Angleterre, l’international ivoirien émarge à 12,7 millions d’euros par an. Une somme loin de faire peur à l'ambitieux Abu Dhabi United Group, l’organisme qui tient les rênes du club anglais depuis 2008. Le natif d’Abidjan (Côte d’Ivoire) compte parmi les meilleurs milieux de terrain de la planète.

Après Monaco, Touré est entré dans une autre dimension en 2007 en rejoignant le FC Barcelone. En trois saisons, il a glané tous les trophées, dont une Ligue des champions. Durant l’été 2010, Manchester City, séduit par son abattage, le recrute pour 32 millions d’euros. Yaya retrouve son grand frère Kolo et convainc tous les observateurs. En mai 2011, il entre dans le cœur des fans en marquant le but de la victoire en finale de la Coupe d'Angleterre contre Stoke. Les Citizens attendaient un titre majeur depuis 42 ans.

1. Samuel Eto’o, Cameroun (football)

C’est donc le capitaine des Lions Indomptables du Cameroun qui remporte la palme de sportif le mieux payé au monde. Vainqueur de deux CAN, trois Ligue des Champions et détenteur de quatre Ballons d’Or africains, le joueur de 30 ans décroche la timbale avec ses 20,5 millions d’euros annuels.

Après un passage infructueux au Real Madrid et de bonnes performances au Real Majorque, Eto’o rejoint le FC Barcelone en 2004. En Catalogne, il passe dans une autre dimension: avec le Barça, le Camerounais rafle  tout. L’histoire d’amour avec le club catalan s’achève en 2009 sur un magnifique triplé Championnat-Coupe d’Espagne-Ligue des champions.

Mais le Lion va continuer de rugir en Italie. Avec l’Inter Milan, le natif de Nkon entre davantage dans l’Histoire en devenant le premier joueur à effectuer deux triplés consécutifs. Aujourd’hui, seuls la Coupe du monde et le Ballon d’Or se refusent à lui.

L’ex-Blaugrana est également un homme généreux, impliqué dans plusieurs actions humanitaires. Créateur de la Fondation Samuel Eto'o, il permet notamment à de jeunes talents camerounais d’intégrer la Masia, le centre de formation de Barcelone.

Nicolas Bamba et Jacques-Alexandre Essosso

A lire aussi

Eto'o, le choix de l'argent

El Hadji Diouf, bad boy du foot sénégalais


Didier Drogba, plus qu'un footballeur


Le foot met le cap au Sud-Soudan

Nicolas Bamba et Jacques-Alexandre Essosso

Nicolas Bamba et Jacques-Alexandre Essosso sont deux journalistes français spécialisés en sport. Nicolas Bamba a notamment collaboré avec L'Equipe et Sports.fr

Ses derniers articles: Les 15 sportifs africains les mieux payés 

basket-ball

Benoit DOSSEH

Basketball: l’Angola veut l’organisation du championnat du monde U19

Basketball: l’Angola veut l’organisation du championnat du monde U19

Benoit DOSSEH

Basket Clubs champions féminins: les qualifiés pour Meknès 2013

Basket Clubs champions féminins: les qualifiés pour Meknès 2013

Benoit DOSSEH

NBA : la vidéo du Top 10, avec l’alley-oop de Giannis Antetokounmpo

NBA : la vidéo du Top 10, avec l’alley-oop de Giannis Antetokounmpo

foot

AFP

Sénégal: enquête après les incidents meurtriers dans un stade de foot

Sénégal: enquête après les incidents meurtriers dans un stade de foot

AFP

En RDC, de futures stars du foot livrées à elles-mêmes

En RDC, de futures stars du foot livrées à elles-mêmes

AFP

Sénégal: McCourt et Eyraud vont visiter l'école de foot des Diambars

Sénégal: McCourt et Eyraud vont visiter l'école de foot des Diambars

football

AFP

Mali: la suspension de la Fédération de football levée par la Fifa

Mali: la suspension de la Fédération de football levée par la Fifa

AFP

Mali: les dirigeants de la Fédération de football limogés, la Fifa proteste

Mali: les dirigeants de la Fédération de football limogés, la Fifa proteste

CAN 2017

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain