mis à jour le

Zone euro: sortie de récession en vue

Si les prévisions des analystes se confirment mercredi, la zone euro devrait avoir renoué avec la croissance au deuxième trimestre et tourné le dos à sa plus longue phase de récession, mais la reprise s’annonce molle et la sortie de crise encore lointaine.

Après six trimestres consécutifs de repli, le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro devrait progresser de 0,1% ou de 0,2% au deuxième trimestre, selon les analystes. Eurostat publiera les chiffres officiels mercredi en fin de matinée.

Bien que minime, cette hausse se traduira, si elle est confirmée, par une sortie de récession pour la zone euro. La croissance devrait ensuite s’accélérer au troisième trimestre.

Plusieurs indices vont dans ce sens: la récession s’est atténuée d’avril à juin en Italie (-0,2%) et en Espagne (-0,1%), les troisième et quatrième économies de la zone euro.

En Belgique, la croissance a très légèrement accéléré sur la période, avec une hausse de 0,1% du PIB après un début d’année au point mort (PIB stable). Très tournée vers le commerce avec le reste de l’UE, l’économie belge est souvent considérée comme un bon témoin de la conjoncture européenne.

Amélioration au printemps

En outre, récemment, “les indicateurs de confiance ont montré une amélioration, partant de niveaux bas, et confirmé le scénario d’une stabilisation de l’économie”, a affirmé début août le patron de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi.

De la production industrielle aux ventes de détail, en passant par les indicateurs de confiance, toutes ces données ont montré des signes d’amélioration au printemps.

Enfin, pour la première fois en deux ans, le nombre de chômeurs a reculé en juin dans la zone euro même si le taux de chômage s’inscrit toujours à des niveaux record, rappelle Howard Archer, économiste chez IHS Global Insight.

Malgré tout, “il est encore trop tôt pour évoquer une fin de la crise de la dette en zone euro”, avertissent Michala Marcussen et Brian Hilliard, analystes pour Société Générale CIB.

D’autant plus que le rebond de l’activité au printemps cache d’importantes disparités et dépend largement du moteur allemand.

Outre-Rhin, l’économie devrait progresser de 0,6% au deuxième trimestre, soutenu par la construction, après un premier trimestre marqué par des conditions météorologiques défavorables. Le PIB allemand est lui aussi attendu mercredi, tout comme celui de la France, des Pays-Bas et du Portugal.

En France, les dernières prévisions de l’Institut national de la statistique (Insee) tablent sur un PIB en hausse de seulement 0,2% au deuxième trimestre.

Autres difficultés en vue: les ajustements à l’oeuvre dans plusieurs pays de la zone euro, qui se traduisent par de grosses coupes budgétaires, “vont continuer à peser sur l’activité économique”, a récemment averti M. Draghi, pour qui des “risques (continuent) à peser” sur celle-ci. Parmi eux, une évolution de la demande mondiale et en zone euro inférieure aux attentes.

“Les pays européens souffrent toujours d’une demande domestique atone, écrasée par le niveau du chômage, la faiblesse des hausses salariales et la pression fiscale croissante. Par conséquent, aucun support n’est à espérer en provenance du marché domestique qui devrait simplement cesser de se réduire à l’horizon 2014″, développe François Duhen, analyste pour CM-CIC Securities.

“Les relais de croissance devront être trouvés dans le reste du monde et, sur ce point, la dégradation des perspectives de nombreux pays émergents ne sera pas sans conséquence”, pointe-t-il.

Sur l’ensemble de l’année 2013, les prévisionnistes interrogés par la BCE estiment que la zone euro verra son activité se contracter de 0,6%. En 2014, ils attendent une hausse de 0,9%. Le FMI fait des prévisions similaires pour les deux années.

Moins pessimiste, la Commission européenne tablait au printemps sur une baisse du PIB de 0,4% cette année, avant une nette reprise en 2014 (+1,2%) pour les 17 pays de l’Union monétaire.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

récession

AFP

L'Afrique du Sud devrait sortir de la récession au 2e trimestre

L'Afrique du Sud devrait sortir de la récession au 2e trimestre

AFP

L'Afrique du Sud évite la récession grâce au rebond de sa croissance au deuxième trimestre

L'Afrique du Sud évite la récession grâce au rebond de sa croissance au deuxième trimestre

AFP

L'économie du Nigeria entre en récession

L'économie du Nigeria entre en récession