mis à jour le

Photo Luxe : Querelle familiale autour d'un héritage

Plus de dix ans après le décès du fondateur de l'entreprise Photo Luxe-Grégoire Yaméogo- ses enfants se font une querelle autour de la gestion de l'héritage. Dans la matinée de ce mardi 13 août 2013, des orphelins, des petits-enfants et des belles filles du défunt ont fermé les maisons de la société pour exiger plus de transparence dans la gestion de la structure.

« Fermé pour inventaire », c'est ce message qui accueillait les quelques rares clients de la société « Photo Luxe » à Ouagadougou. Connue pour être presque le premier sutio de photographie du pays, l'entreprise est depuis 5ans, au c½ur d'une querelle familiale.

Assis en groupe à l'entrée, une quinzaine de personnes devisent autour de la gestion de la société. Ce sont des enfants, des petits-enfants et des belles filles de Feu Grégoire Yaméogo, le fondateur de la société. La raison de cet attroupement : exiger de la gérante, Marie Tiendrebéogo/Yaméogo, la fille ainée du défunt un partage plus équitable des ressources de l'entreprise. « Cela fait une dizaine d'années que le vieux est décédé. Certains de ses enfants sont également décédés après lui. Nous sommes tous des héritiers. Mais il se trouve que la grande s½ur, Mme Tiéndrebéogo née Yaméogo Marie, s'est accaparée de l'héritage qu'elle gère de façon opaque avec ses enfants. Nous, les cohéritiers, ne percevons rien », explique Rachelle Yaméogo, l'une des belles-filles de Grégoire Yaméogo.

Las d'attendre vainement leur part de l'héritage, les autres membres de la famille ont entamé des démarches afin de rentrer dans leurs droits. Ils auraient exploré plusieurs voies possibles. Surtout celle judiciaire. « La Justice nous connait », soutient Rachelle Yaméogo. Cette voie s'est avérée infructueuse car dit-elle : « A chaque fois, on nous dit que ça va aller. Mais rien n'avance. Isabelle (NDLR, l'une des filles de Grégoire Yaméogo) a même rencontré un responsable de la Justice qui lui a dit de régler cette affaire à l'amiable car c'est une histoire de famille ».

Pour ces derniers, même si une solution à l'amiable est encore possible, elle n'est plus la plus privilégiée. Car disent-ils, la gérante autoproclamée de l'entreprise boycotte toutes les réunions de famille organisées à ce sujet. Ce refus de partager les retombés de l'entreprise a contraint les autres membres de la famille à engager ce mouvement de force. « Nous avons fermé les locaux de l'entreprise à Ouagadougou, Koudougou et Bobo-Dioulasso. Nous les garderons fermés jusqu'à ce qu'elle se décide à dialoguer avec nous », assurent les grévistes.

Entre autres solutions, ils proposent d'engager un gestionnaire qui s'occuperait des biens mais dame Tiendrebéogo s'y oppose catégoriquement. Pour les cohéritiers plus rien ne sera encore comme avant. Ils souhaitent aussi voir clair dans la gestion des biens de la famille.

Jointe au téléphone la mise en cause, Marie Tiendrebéogo/Yaméogo, a refusé de se prononcer sur l'affaire évoquant son caractère familial. « Comme c'est une histoire de famille, je préfère garder le silence » nous a-t-elle dit de l'autre bout du fil.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

photo

Allô?

Les Ougandais font de leur président qui téléphone au bord de la route un mème

Les Ougandais font de leur président qui téléphone au bord de la route un mème

Nicolas

Brésil 2014: Jennifer Lopez et son clip ultra sexy pour la coupe du monde de football

Brésil 2014: Jennifer Lopez et son clip ultra sexy pour la coupe du monde de football

Basile BOLI

José Mourinho : il fait des bulles ! La photo gag !

José Mourinho : il fait des bulles ! La photo gag !

luxe

AFP

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Croissance

Contrairement au Maghreb, les hôtels poussent comme des champignons en Afrique subsaharienne

Contrairement au Maghreb, les hôtels poussent comme des champignons en Afrique subsaharienne

AFP

En Ethiopie, l'immobilier de luxe en plein boom

En Ethiopie, l'immobilier de luxe en plein boom

héritage

AFP

Obama et l'Afrique, un héritage surtout symbolique

Obama et l'Afrique, un héritage surtout symbolique

AFP

Gabon: Ali Bongo, un héritage et un bilan

Gabon: Ali Bongo, un héritage et un bilan

AFP

Gabon: Ali Bongo, un héritage et un bilan

Gabon: Ali Bongo, un héritage et un bilan