mis à jour le

Diagnostic des maux de l’Education : le SUDES fait son mea-culpa et invite l’Etat à en faire de même

Les causes du manque de performance de notre système éducatif sont multiples selon le SUDES. Le syndicat qui tire la sonnette d'alarme, pense que tout un chacun est interpellé, à commencer par les autorités et les enseignants eux mêmes. A l'Etat, les syndicalistes demandent de trouver des solutions contre la récurrence des retards de paiement de salaire et d'indemnités de déplacement. Par ailleurs, le syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal dénonce ce qu'il appelle les lenteurs et tergiversations du gouvernement dans les négociations.

En outre, le SUDES estime qu'un enseignement de qualité ne peut être dispensé dans les conditions actuelles. Le syndicat évoque, notamment, la prolifération des abris provisoires, les effectifs pléthoriques de certaines salles de classe, le déficit d'enseignants non-qualifiés, en manuels et matériels didactiques. A cela s'ajoutent, selon le SUDES les lenteurs dans le traitement des dossiers de carrière de milliers d'enseignants. Toutefois, les syndicalistes reconnaissent que les enseignants ont, eux aussi une part de responsabilité dans les différentes perturbations du système éducatif sans entrer dans les détails.

La combinaison de ces différents facteurs a pour conséquences un recul de la dispensation d'un enseignement de qualité selon le syndicat, qui pense que cette année n'a pas dérogé à la règle. Le SUDES en veut pour preuves les résultats du BAC et du BFEM qui balancent entre 35 et 40% depuis des décennies. S'agissant des résultats du CFEE, les syndicalistes pensent qu'ils seront décevants comme l'entrée en sixième.

Pour sortir notre éducation de cette crise, le fait d'avoir décidé de tenir des assises nationales sur l'éducation est une bonne chose, souligne le syndicat. Toutefois, les syndicalistes attirent l'attention des autorités sur la nécessité d'avoir une approche systémique, voire holistique de la réforme éducative à opérer. Aussi, ils insistent sur l'importance de faire un diagnostic sans complaisance du système éducatif depuis l'indépendance, en vue d'une réforme fondamentale, articulée, consensuelle et pertinente.

Rewmi.com/ O.N

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

invité

AFP

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

RDC: l'ONU invite les acteurs politiques

AFP

Invité

Invité

AFP

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

Au Liberia, Michelle Obama invite les jeunes filles

mème

AFP

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

AFP

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille

Côte d'Ivoire: un incendie tue six membres d'une même famille