mis à jour le

Mali : Soumaïla Cissé reconnaît sa défaite

Soumaïla Cissé s'est rendu lundi soir au domicile d'Ibrahim Boubacar Keita pour le féliciter et reconnaître par la même occasion sa défaite au second tour de la présidentielle de dimanche dernier. « Plutôt qu’un coup de téléphone, j'ai préféré la tradition malienne. J'ai rencontré mon grand frère Ibrahim Boubacar Keïta. Je l'ai félicité et je lui ai dit : « Félicitations, Monsieur le président de la République » », a-t-il confié à la presse à l'issue de sa visite chez le désormais vainqueur de la présidentielle Ibrahim Boubacar Keita.

Le candidat malheureux a expliqué qu'il n'a pas attendu la proclamation officielle des résultats parce que l'écart était impossible à rattraper au vu des résultats déjà disponibles. Déjà à l'issue du premier tour, l'écart était considérable (39,79 % contre 19,70 %) entre les deux finalistes. Le second tour n'a fait que conformer cette tendance qui donne IBK largement vainqueur de la présidentielle.

AMAP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Mali

AFP

Trois Casques bleus et un soldat malien tués dans le nord-est du Mali

Trois Casques bleus et un soldat malien tués dans le nord-est du Mali

AFP

Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali

Des jihadistes revendiquent une attaque ayant tué deux soldats au Mali

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an

défaite

AFP

Mondial-2018: défaite interdite pour l'Algérie en Zambie

Mondial-2018: défaite interdite pour l'Algérie en Zambie

AFP

Afrique: des chefs d'Etat qui refusent leur défaite

Afrique: des chefs d'Etat qui refusent leur défaite

AFP

Libye: après la défaite de l'EI, craintes d'un conflit généralisé

Libye: après la défaite de l'EI, craintes d'un conflit généralisé