mis à jour le

Soumaila Cissé, un destin national tout tracé

Candidat en 2002 et 2013, Soumaïla Cissé, le tout puissant patron de l'URD, candidat à la présidentielle de juillet et août 2013, est magnifiquement tombé les armes à la main.

Tout comme en 2002, face à un ATT royalement servi par le pouvoir en place à l'époque et massivement soutenu par des partis, associations et clubs, Soumaïla Cissé, tout au long de cet historique scrutin, n'a pas été ridicule. Loin s'en faut. A la tête aujourd'hui et c'est le lieu de le dire, du parti le plus structuré et le mieux fidélisé en terme de militants, les maliens, alliés et adversaires, reconnaissent en ce modeste citoyen, la carrure d'un grand homme d'Etat, définitivement prêt à assumer la charge suprême.

Tout comme Alassane Ouattara, l'heure de Soumaïla Cissé, si Dieu lui prêtait longue vie, viendra. Son grand destin national révélé au cours de ces deux scrutins, s'accomplira au bonheur des maliens qui, après cette lourde et difficile crise politico- militaire, n'hésiteront pas à le porter à la tête de ce pays qu'il a aidé à dépasser sa crise. Inutile de chercher les causes de son échec à ce scrutin, il ressemble à ne point s'y méprendre à ce qu'il a vécu en 2002. Mais, chaque chose en son temps et Soumaïla Cissé, nous sommes sûrs, ne durera pas à attendre, parce que, le temps file et plus rien ne sera comme maintenant par  exemple.
Sory de Motti

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

national

AFP

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

AFP

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

AFP

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival