mis à jour le

Plage de Bejaia / Flickr CC
Plage de Bejaia / Flickr CC

Où partent les Algériens en vacances?

Plutôt croisière en Asie ou camping à Jijel? Une enquête menée par le quotidien Liberté révèle les destinations préférées des vacanciers algériens.

La fin du ramadan sonne le début des vacances pour les Algériens. Que ce soit dans un camping voisin, un pays frontalier ou une destination lointaine et exotique, ils comptent bien profiter de ce temps de vacances écourté par le mois de jeûne. Le quotidien national Liberté liste les destinations privilégiées des Algériens.

Les estivants n’ont pas tous les moyens financiers de partir au loin. Beaucoup s’en tiennent au camping ou aux destinations à l’intérieur du pays, affirme l’article. Mais ils déplorent une offre «en-deça des attentes» : les hôtels et campings locaux affichent trop vite complet et coûtent encore trop cher malgré une qualité de service plus que médiocre, selon le site.

Pour les vacanciers aux revenus plus confortables, les pays voisins offrent un lieu de villégiature de choix, ajoute Liberté Algérie. Les compagnies aériennes Air Algérie et Royal Air Maroc font carton plein pendant le mois d’août, mais les agences de voyages sollicitées par le journal regrettent là aussi un nombre trop faible de sièges à proposer, qui les pousse à augmenter leurs tarifs.

Pour la Tunisie, c’est un autre problème qui se pose. Les Algériens s’y rendent plutôt en voiture qu’en avion, mais ils doivent faire face à la pénurie d’essence. D’autre part, les heurts récents entre le gouvernement et la population tunisienne inquiètent les voyageurs algériens, rappelle l’article.

Selon le journal, la Turquie est aussi une destination toujours appréciée des vacanciers, mais devient hors de prix: un séjour de neuf nuitées coûte entre 150.000 et 200.000 dinars algériens par personne (de 1.400 à 1.900 euros), tandis que les billets d’avion peuvent atteindre 100.000 DA (environ 940 euros), d’après les chiffres des agences de voyages relayés par le site.

Pour les voyageurs en quête d’exotisme, les agences de voyage proposent maintenant des destinations plus lointaines, en Asie par exemple (Vietnam, Inde, Malaisie, Thaïlande, Indonésie), explique le quotidien. Les agences investissent aussi  l’Europe du Sud et l’Adriatique (Monténégro, Chypre, Espagne, Portugal), pour des séjours compris entre 100.000 et 150.000 DA.

Lu sur Liberté Algérie

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

vacances

AFP

Algérie: les étudiants manifestent pour la 25e semaine, malgré les vacances

Algérie: les étudiants manifestent pour la 25e semaine, malgré les vacances

AFP

En Algérie, les étudiants refusent le bonus de vacances "empoisonné" des autorités

En Algérie, les étudiants refusent le bonus de vacances "empoisonné" des autorités

AFP

Au Nigeria, les vacances "Instagram" pour découvrir le pays

Au Nigeria, les vacances "Instagram" pour découvrir le pays

voyage

AFP

Tunis: le chef de la diplomatie française reporte de trois jours son voyage au Mali

Tunis: le chef de la diplomatie française reporte de trois jours son voyage au Mali

AFP

Un homme d'affaires soudanais organise un voyage en Israël pour "briser la glace"

Un homme d'affaires soudanais organise un voyage en Israël pour "briser la glace"

AFP

Von der Leyen en Ethiopie pour son premier voyage hors de l'UE

Von der Leyen en Ethiopie pour son premier voyage hors de l'UE

vacances au bled

Vacances

Retourner au bled coûte trop cher

Retourner au bled coûte trop cher

mœurs

N'allez plus faire du tourisme sexuel à Marrakech

N'allez plus faire du tourisme sexuel à Marrakech

Vacances

Oran c'est un peu comme Las Vegas, sauf que c'est en Algérie

Oran c'est un peu comme Las Vegas, sauf que c'est en Algérie