mis à jour le

Mali : Soumaïla Cissé, une fébrilité bien suspecte

Mariage pluvieux, mariage heureux, dit le dicton. Faut-il en déduire que la pluie qui s'est invitée le dimanche 11 août 2013 au second tour de l'élection présidentielle, bien qu'elle ait rendu difficile l'accès à certains bureaux de vote, est un heureux présage ? Apparemment oui, car une élection présidentielle n'est rien d'autre que la préparation de la rencontre entre un homme et un peuple, à en croire le Général de Gaulle. Ainsi le ciel, en ouvrant ses vannes ce jour précis, place sous d'heureux auspices les noces prochaines entre le Mali et son cinquième président.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

Mali

AFP

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

AFP

L'état d'urgence rétabli au Mali pour dix jours

L'état d'urgence rétabli au Mali pour dix jours

AFP

Avec "Lamomali", -M- déclare sa flamme au Mali

Avec "Lamomali", -M- déclare sa flamme au Mali