mis à jour le

SEDHIOU – HORREUR À MADINA WANDIFA - Aliou Mballo calciné par la foudre

La foudre qui s'est abattue sur la case du chauffeur Aliou Mballo, vendredi après-midi, l'a tué sur le coup. Alors qu'il était en discussion avec quatre (4) de ses amis qui ont été grièvement blessés. Les populations réclament l'implantation de paratonnerres dans la localité.

La fête de la Korité a été endeuillée dans la commune de Madina Wandifa. Un drame d'une rare violence a plongé toute la ville dans une profonde tristesse. C'est le vendredi aux environs de 17 heures qu'une foudre s'est abattue au quartier Islam. Le drame est survenu, alors qu'une forte pluie tombait sur la jeune cité. Le bilan de l'accident est lourd, un homme âgé d'une trentaine d'années a été tué sur le coup, le corps complètement calciné par les flammes occasionnées par la foudre. La victime Aliou Mballo, chauffeur de son état, se trouvait dans la case en paille de son ami Ibrahima Diallo, quand le sort s'est acharné contre lui. La victime s'était rendue sur les lieux pour une visite de courtoisie à un de ses proches à l'occasion de l'Aid El Fitr. Dans sa famille, c'est la consternation. La victime laisse derrière elle une épouse et un bébé.

Quatre autres personnes (amis de Mballo) qui étaient en compagnie de la victime ont été grièvement blessés. Certains présentent des brûlures profondes, tandis que d'autres sont blessés aux jambes et aux côtes. Ceux qui ont eu la vie sauve sont hospitalisés au district sanitaire de Bounkiling où ils subissent des soins. Des informations concordantes soulignent que les blessés sont, pour la plupart, dans un état d'inconscience, comme en témoigne Kadidiatou Diallo, grande s½ur d'une des victimes, Ibrahima Diallo : «Ce drame est une catastrophe qui a profondément traumatisé les rescapés.»

Au sujet des informations véhiculées ça et là et faisant état de téléphone portable qui serait à l'origine du drame, une des rescapées, Kadidiatou Diallo, a tenu à démentir. Sur le plan des dégâts matériels, toute la case en paille a été calcinée par la foudre. Tout le matériel qui s'y trouvait a été réduit en cendres. Du lit aux meubles, en passant par les stocks de nourritures, rien n'a été épargné par les flammes.

Ce drame est le troisième du genre et cela fait trois saisons pluvieuses de suite que la foudre fait des victimes dans la commune rurale de Madina Wandifa, dans le Nord de la région de Sédhiou. Cet accident a fini de soulever des voix qui réclament de plus en plus à Madina Wandifa l'augmentation des paratonnerres et parafoudres récemment implantés dans le secteur.

L'Observateur

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye