mis à jour le

Le ministère de la Justice dément qu'un violeur ait bénéficié de la grâce royale

Rabat - Le ministère de la justice et des libertés a démenti, dimanche, qu'un détenu condamné pour viol ait été libéré après avoir bénéficié de la grâce royale à l'occasion de l'Aid Al Fitr.

Un communiqué du ministère, transmis à la MAP, affirme que ces allégations, relayées par certains journaux et sites électroniques, "sont dénuées de tout fondement et qu'aucun condamné pour viol n'a été libéré ni a bénéficié de la grâce royale à cette occasion".

justice

AFP

Tchad: séquestrée par son mari

Tchad: séquestrée par son mari

AFP

Kenya: la justice lève pour 7 jours l'interdiction du film Rafiki

Kenya: la justice lève pour 7 jours l'interdiction du film Rafiki

AFP

En Afrique du Sud, la justice décriminalise la consommation du cannabis

En Afrique du Sud, la justice décriminalise la consommation du cannabis

violeur

AFP

Afrique du Sud: des femmes manifestent en soutien au président Zuma représenté en violeur dans un tableau

Afrique du Sud: des femmes manifestent en soutien au président Zuma représenté en violeur dans un tableau

MAP

Le ministère de la Justice dément qu'un violeur ait bénéficié de la grâce royale

Le ministère de la Justice dément qu'un violeur ait bénéficié de la grâce royale

LNT

Grâce / Violeur : Le parquet ordonne une enquête sur des “informations erronées”

Grâce / Violeur : Le parquet ordonne une enquête sur des “informations erronées”