mis à jour le

Vue de Luanda, 2012 / REUTERS
Vue de Luanda, 2012 / REUTERS

Les villes africaines sont trop chères pour les occidentaux

Une étude américaine établit le classement des villes les plus chères du monde pour les expatriés. Luanda et N’Djamena font partie du top 10.

S’expatrier peut permettre d’augmenter son niveau de vie mais peut aussi coûter très cher, même en Afrique. C’est ce que révèle l’étude annuelle publiée par le cabinet de conseil américain Mercer le 25 juillet 2013 et relayée par JOL Press.

Le rapport 2013 analyse le coût de la vie pour les expatriés dans 254 villes du monde. Il vise à aider les entreprises à déterminer le montant des allocations et des primes de mobilité pour leurs salariés expatriés, explique l’article.

Contre toute attente, c’est une ville africaine qui occupe le premier rang de ce peu glorieux classement des villes les plus chères au monde pour les expatriés. Luanda reprend la place qu’elle tenait en 2011 avant de la céder à Tokyo l’année suivante, signale le site. En plus de la capitale angolaise, une autre ville africaine figure au tableau. N’djamena, la capitale tchadienne, s’empare de la 4e position.

Avec New-York comme point de référence, l’étude analyse diverses dépenses de la vie quotidienne, énumère l’article: alimentation, habillement, loisirs, transports, logement – ce dernier critère représentant «la dépense la plus importante pour les expatriés».

Tout est hors de prix

L’Angola est généralement considéré comme un pays pauvre, malgré une importante production de pétrole, rappelle JOL Press. Mais Luanda est une ville chère pour les expatriés car les logements répondant à leurs normes de sécurité et de conforts y sont très coûteux, de même que les produits importés, précise le site.

Ainsi, d’après les chiffres donnés par Mercer, la location d’un appartement «de luxe» à trois chambres reviendra à 15.000 dollars par mois en moyenne (un peu plus de 11.000 euros). Un menu dans un fast-food coûte 20 USD (15 euros) dans la capitale angolaise et encore plus cher à N’djamena, à savoir 25 dollars.

A Luanda, le textile s’achète à prix d’or: plus de 200 dollars pour une paire de jeans (soit 150 euros). Dans la capitale tchadienne, c’est la presse qui revient cher car un quotidien international se vend à près de 7 dollars.

D’après l’article, ce niveau de vie élevé explique que depuis quelques années, de nombreux portugais touchés par la crise économique émigrent en Angola. Il y a actuellement plus de 120.000 Portugais en Angola, soit six fois plus qu’en 2003, précise JOL Press.

Pour l’Europe et l’Asie, ce sont respectivement Moscou et Tokyo qui occupent le haut du tableau, affirme l’article. L’étude Mercer observe aussi la présence de trois villes suisses dans le classement, qui s’explique par la stabilité de la monnaie suisse. A l’inverse, la baisse du dollar explique l’absence de villes américaines dans ces statistiques, selon JOL Press.

Lu sur JOL Press

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Luanda

AFP

Luanda retrouve son rang de ville la plus chère pour les expatriés

Luanda retrouve son rang de ville la plus chère pour les expatriés

Crise

À Luanda, les églises remplacent les commerces

À Luanda, les églises remplacent les commerces

AFP

Angola: un demi-million de préservatifs distribués pour le Carnaval de Luanda

Angola: un demi-million de préservatifs distribués pour le Carnaval de Luanda

N'djamena

AFP

Tchad: des rébellions armées inquiètent de nouveau

Tchad: des rébellions armées inquiètent de nouveau

AFP

Tchad: un manifestant tué

Tchad: un manifestant tué

AFP

Tchad: calme dans N'Djamena après la réélection sans surprise d'Idriss Deby

Tchad: calme dans N'Djamena après la réélection sans surprise d'Idriss Deby

pétrole

AFP

Nigeria/corruption: saisie de nouvelles propriétés de l'ex-ministre du Pétrole

Nigeria/corruption: saisie de nouvelles propriétés de l'ex-ministre du Pétrole

AFP

Nigeria: une ex-ministre du Pétrole accusée de vouloir "éviter la justice" en Grande-Bretagne

Nigeria: une ex-ministre du Pétrole accusée de vouloir "éviter la justice" en Grande-Bretagne

AFP

Nigeria: La justice saisit 21 millions de dollars

Nigeria: La justice saisit 21 millions de dollars