mis à jour le

L'élection présidentielle au Mali laisse les Touaregs sceptiques

par Daniel Flynn KIDAL, Mali (Reuters) - A Kidal, les Touaregs ne croient guère que l'élection d'un nouveau président apportera une paix durable au Mali, sauf si le futur chef d'Etat accepte de leur accorder une plus grande autonomie. Dans ce nord du Mali désertique, d'où sont parties quatre rébellions depuis l'indépendance de la France en 1960, la population touarègue, qui se distingue par sa peau claire, se plaint d'avoir constamment été délaissée par les gouvernements successifs à Bamako, à plus d'un millier de kilomètres de là, dans le sud du pays où dominent les populations noires. ...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

présidentielle

AFP

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

AFP

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

AFP

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

Mali

AFP

La Côte d'Ivoire envoie 150 hommes

La Côte d'Ivoire envoie 150 hommes

AFP

Huit soldats maliens tués dans une attaque dans le centre du Mali

Huit soldats maliens tués dans une attaque dans le centre du Mali

AFP

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

touaregs

Mali

Le centre du Mali est une bouillie où se mélangent djihadisme, banditisme et rivalité ethnique

Le centre du Mali est une bouillie où se mélangent djihadisme, banditisme et rivalité ethnique

Conflit

VIDEO. La guerre oubliée des Touaregs dans le sud de la Libye

VIDEO. La guerre oubliée des Touaregs dans le sud de la Libye

AFP

Mali: Paris et Niamey appellent les rebelles touaregs

Mali: Paris et Niamey appellent les rebelles touaregs