mis à jour le

2 ème tour de la presidentielle : 150 observateurs de la Cedeao ont supervisé le scrutin

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a déployé une mission d'observation électorale au Mali en vue de la supervision du second tour de l'élection présidentielle prévu le dimanche 11 août 2013 dans ce pays. Ce déploiement intervient après la proclamation par la Cour constitutionnelle malienne des résultats définitifs du premier tour du scrutin, pour lequel la CEDEAO avait déployé 250 observateurs.

La mission, qui s'inscrit dans le cadre du Protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance, est dirigée, comme au premier tour, par l'ancien président ghanéen, John Agyekum Kufuor, et vise à s'assurer du bon déroulement du processus électoral en vue d'une élection libre, transparente et crédible.

 

 

Elle est appuyée par une équipe d'assistance technique de la Commission de la CEDEAO composée notamment du président de cette Commission, M. Kadré Désiré Ouédraogo, de la Commissaire chargée des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité ainsi que du Directeur des Affaires politiques de ladite Commission, respectivement  Mme Salamatu Hussaini Suleiman et Dr Abdel FATAU-MUSAH.

 

 

Forte de cent cinquante (150) observateurs d'expertise différente et variée en provenance de tous les Etats membres de la CEDEAO, à l'exception du Mali, cette mission est composée entre autres des membres de la Cour de Justice de la CEDEAO, des membres du Conseil des Sages de la CEDEAO, des Parlementaires de la Communauté et des Etats membres. Elle comprend également des membres des commissions Electorales nationales de la région, des experts du Centre Koffi Annan d'Accra, du Réseau des structures nationales de gestion des élections en Afrique de l'Ouest et des membres de la Société civile.

 

 

Les observateurs seront déployés sur l'ensemble du territoire national, mais avec une forte concentration dans des régions telles que Sikasso, Bamako, Ségou, Koulikoro, Mopti et Kayes avec pour but essentiel d'observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et de se prononcer sur son déroulement.

 

 

Cette observation portera notamment sur la régularité, la transparence, l'équité et le bon déroulement du second tour du scrutin à l'issue duquel la mission exprimera son opinion et formulera, en cas de besoin, des recommandations à l'endroit des différentes parties prenantes au processus électoral.

Déjà présente au Mali pour l'observation du premier tour de cette élection qui s'était déroulé le dimanche 28 juillet 2013, la mission d'observation électorale de la CEDEAO fera une déclaration préliminaire sur le déroulement du second tour par le truchement de son Chef, le président John Kufuor, lors d'une conférence de presse prévue le 12 août 2013.

 

 

Ce second tour opposera le candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM), M. Ibrahim Boubacar Keïta, communément appelé IBK, arrivé en tête du premier tour avec 39,79% des voies, à celui  de l'Union pour la République et la démocratie (URD), M. Soumaïla Cissé, crédité, lui, de 19,70%, selon les résultats définitifs du premier tour proclamés le mercredi 7 août 2013 par la Cour constitutionnelle malienne.

 

 

Dans une déclaration faite à la presse à leur arrivée à Bamako, le samedi 10 août 2013, MM. Kufuor et Ouédraogo ont félicité Ibrahim Boubacar Keïta et Soumaïla Cissé et leur ont souhaité bonne chance pour le second tour. Ils ont exhorté les deux candidats à faire montre de la même retenue qu'au premier tour, à accepter de bonne foi le verdict des urnes et à recourir exclusivement aux voies légales en cas de litige.

 

 

 

Ils ont par ailleurs félicité les acteurs politiques maliens pour leur comportement républicain et leur acceptation des résultats du premier tour.

 

 

John Agyekum Kufuor et Kadré Désiré Ouédraogo ont invité les électeurs maliens à sortir massivement pour accomplir leur devoir civique et de voter dans le calme et la sérénité.

Liberor Doscof AHO

Chargé de Communication

Commission de la CEDEAO

Abuja – NIGERIA -

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

présidentielle

AFP

Le Kenya suspendu

Le Kenya suspendu

AFP

Présidentielle au Kenya: attente anxieuse de l'officialisation des résultats

Présidentielle au Kenya: attente anxieuse de l'officialisation des résultats

AFP

Rwanda: Kagame confirmé vainqueur avec près de 99%

Rwanda: Kagame confirmé vainqueur avec près de 99%

observateurs

AFP

Elections kényanes: les observateurs étrangers appellent

Elections kényanes: les observateurs étrangers appellent

AFP

L'Angola accepte quatre observateurs électoraux de l'UE

L'Angola accepte quatre observateurs électoraux de l'UE

AFP

Les observateurs de l'UE au Gabon étaient sur écoute, assure un hebdo français

Les observateurs de l'UE au Gabon étaient sur écoute, assure un hebdo français

Cédéao

AFP

La Cédéao donne son accord de principe pour l'adhésion du Maroc (déclaration finale)

La Cédéao donne son accord de principe pour l'adhésion du Maroc (déclaration finale)

AFP

Le Maroc demande officiellement

Le Maroc demande officiellement

AFP

Gambie: le mandat des troupes de la Cédéao prolongé de trois mois

Gambie: le mandat des troupes de la Cédéao prolongé de trois mois