mis à jour le

Les prix reculent

Les cours du sucre, de la viande et des produits laitiers sont également en recul par rapport à juillet dernier. L 'indice FAO des prix des aliments s'est établi en moyenne à 205,9 points en juillet 2013, soit 4 points (près de 2%) de moins que la valeur révisée de juin et 7 points de moins que le niveau enregistré en juillet 2012. L'indice poursuit son fléchissement des deux mois précédents en raison notamment d'une baisse des cours internationaux des céréales, de l'huile de soja et de l'huile de palme. Les cours du sucre, de la viande et des produits laitiers sont également en recul par rapport au mois précédent. Dans les détails du tableau évaluatif publié par l'Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, il est indiqué que l'indice FAO des prix des céréales s'est établi en moyenne à 227,7 points en juillet, soit 8,8 points (3,7%) de moins qu'au mois de juin et 33 points (près de 13%) en dessous du niveau enregistré en juillet 2012. Cette forte baisse s'explique en grande partie par le fléchissement des cours du maïs dû à des conditions climatiques favorables qui permettent d'espérer une forte augmentation de la production dans plusieurs grands pays producteurs de maïs. Détente des cours des matières grasses Les cours du blé sont également en recul, mais la vigueur des exportations a limité leur baisse. Quant à l'Indice FAO des prix des huiles/matières grasses, celui-ci s'est établi en moyenne à 191 points en juillet, soit une baisse de 7 points (ou 3,3%) par rapport à juin, et son plus bas niveau depuis trois ans. Le fléchissement de l'indice est principalement dû à une détente des cours de l'huile de soja et de l'huile de palme. Pour ce qui est de l'Indice FAO des prix des produits laitiers, il s'est établi en moyenne à 236,3 points en juillet, en baisse de 2,6 points (1,1%). Le recul des prix a été général mais il a été moins marqué qu'au cours des deux mois précédents du fait d'une contraction des disponibilités en Océanie et d'une stagnation de la production de lait dans les autres pays exportateurs, notamment en Europe, en Amérique du Sud et aux États-Unis. Les cours des viandes, eux, se sont stabilisés autour de 173,3 points en juillet,  soit un niveau quasiment égal au niveau révisé de juin, alors que l'Indice FAO des prix du sucre s'est établi en moyenne à 239 points en juillet, en baisse de 3,6 points (1,5%) par rapport à juin.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

prix

AFP

Togo: la hausse des prix

Togo: la hausse des prix

AFP

Grand prix du jury pour l'unique film africain de la Berlinale

Grand prix du jury pour l'unique film africain de la Berlinale

AFP

Afrique de l'est: sécheresse et forte hausse des prix alimentaires

Afrique de l'est: sécheresse et forte hausse des prix alimentaires