mis à jour le

36 morts et une centaine de blessés en 3 jours

L'hécatombe continue sur nos routes. De la veille au lendemain de la fête de l'Aïd El Fitr, du 7 au 9 août, les services de la Gendarmerie nationale ont dénombré 36 morts dans des accidents de la circulation survenus dans une dizaine de wilayas. Ces accidents, dont certains sont d'une violence inouïe, ont également fait des centaines de blessés. Parmi eux, des cas graves qui risquent de finir leur vie sur une chaise roulante. Ces accidents se sont produits à Biskra, Chlef, Djelfa, M'sila, Mostaganem, Mascara, Tissemsilt, Relizane, Adrar, Béchar, El Oued et Laghouat. Mais le plus meurtrier a eu lieu le lendemain de l'Aïd sur la route reliant Chaïba à Ouled Djellal dans la commune de Doucen, wilaya de Biskra. Quatre personnes d'une même famille ont trouvé la mort dans cet accident et cinq autres ont été gravement blessées. Un véritable drame en plein Aïd qui en dit long sur l'ampleur de ce phénomène. Ainsi, plusieurs familles ont été endeuillées pendant que les Algériens fêtaient l'Aïd El Fitr. Pas moins de 18 personnes ont trouvé la mort et plus de 132 blessées durant les deux jours de cette fête religieuse. Pour le commandant Kerroud Abdelhamid de la Gendarmerie nationale, le nombre est effarant. Les statistiques de la Gendarmerie nationale prouvent encore une fois que nos routes sont parmi les plus mortelles au monde. Durant le mois de Ramadhan, 345 morts ont été dénombrés au niveau national ainsi que 4493 blessés. Rien que durant la dernière semaine du mois de Ramadhan, la Protection civile a enregistré 1478 accidents de la circulation qui ont fauché la vie à 54 personnes et blessé 1726 autres. L'analyse faite par la Protection civile des chiffres confirme que plus d'un tiers de ces accidents se sont produits à cause du non-respect de la limitation de vitesse. Les plus importants excès de vitesse ont été justement enregistrés entre 18h et 20h. Autrement dit, deux heures avant le f'tour. Selon l'Association algérienne des victimes des accidents de la route, la première semaine du mois de Ramadhan a enregistré 98 morts et 10 135 blessés. Un chiffre effarant qui reflète l'ampleur d'un phénomène qui est loin de s'estomper. Au contraire. Le nombre des morts et des handicapés augmente plus vite que l'évolution du parc automobile national. Un parc roulant de plus en plus neuf. Et le facteur humain reste à l'origine de 80% des accidents. De l'excès de vitesse aux dépassements dangereux en passant par le non-respect de la signalisation, les abus et les infractions mettent de plus en plus en danger des vies humaines. A cela s'ajoute bien entendu l'état des routes et des autoroutes qui ne correspondent pas parfois aux normes en vigueur. Il y a également l'absence de passages cloutés et de trottoirs suffisamment larges pour les piétons. Pis encore, ces trottoirs étroits sont occupés par endroits par le commerce illicite. Autant de facteurs qui causent la mort de milliers de personnes chaque année et provoquent des handicaps à d'autres milliers dont la prise en charge coûte énormément à l'Etat et à la société. Basta !  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

morts

AFP

RDC: 12 morts et 92 diparus dans une inondation dans l'est

RDC: 12 morts et 92 diparus dans une inondation dans l'est

AFP

Soudan du Sud: au moins 25 morts dans un affrontement armé

Soudan du Sud: au moins 25 morts dans un affrontement armé

AFP

Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

Nigeria: au moins 15 morts dans des attentats suicides

blessés

AFP

RDc: 13 morts et 64 blessés dans un accident routier

RDc: 13 morts et 64 blessés dans un accident routier

AFP

Niger: au moins 540 civils tués, enlevés ou blessés par Boko Haram depuis février 2015

Niger: au moins 540 civils tués, enlevés ou blessés par Boko Haram depuis février 2015

AFP

Attentats-suicides dans le nord-est du Nigeria: 28 morts, plus de 80 blessés

Attentats-suicides dans le nord-est du Nigeria: 28 morts, plus de 80 blessés