mis à jour le

Le Candidat Soumaîla Cissé face à la presse : ‘’Nous allons demander que chaque bulletin, au moment où, on va le donner à l’électeur, qu’il soit signé par les deux délégués du bureau de vote ‘’

Dans une déclaration qu'il nous a fait parvenir, le candidat du parti de la poignée de la main a invité le gouvernement et les partenaires du Mali à prendre des mesures vigoureuses pour permettre l'expression claire et nette de la volonté du peuple. C'était au cours d'une conférence de presse qu'il a animé, le  2 août dernier, tout juste après la proclamation des résultats du 1er tour. 

 

Accompagné par ses collaborateurs, dont, Mamadou Diallo, président de la jeunesse du parti, Mamadou Diawara, mandataire national du candidat, Mamadou H. Gassama, député URD élu à Diéma, Amadou Koïta, représentant de la coalition de 25 partis alliés et plusieurs militants du parti, le candidat Soumaila Cissé a salué les maliens et maliennes, de l'intérieur et de l'extérieur qui par leur forte mobilisation ont démontré, le 28 juillet au monde entier qu'ils ne désespèrent pas de notre grande nation et de notre vieux pays.

 

Selon lui, c'est la confiance des centaines de milliers d'électrices et d'électeurs qui ont permis qu'il soit au 2ème tour.

 

L'arbre de la grande mobilisation du peuple malien, pour Soumaila Cissé, le 28 juillet ne doit pas cacher la forêt de l'impréparation, de la mauvaise organisation et de la fraude qui ont caractérisé le premier tour de l'élection présidentielle. C'est pourquoi, en vue du 2ème tour, il a invité le gouvernement et les partenaires du Mali à prendre des mesures vigoureuses pour permettre l'expression claire et nette de la volonté du peuple.

 

Il a demandé en insistant que les maliens présents dans les camps de réfugiés ne soient pas privés de leur droit de vote. ''Je n'accepterai pas que les entraves soient délibérément multipliés pour empêcher le vote dans les ambassades et consulats '', a-t-il martelé.

 

Avant d'ajouter  ''Je demande que ces  ratés, ces dysfonctionnements, ces mauvaises organisations dont la responsabilité incombe au seul gouvernement soient corrigés avant le 2ème tour ''

 

Dans sa conviction, le candidat Cissé pense que leur victoire est proche, celle du Mali est toute proche. Et cela est la conviction de leurs alliés.

 

Les préoccupations des confrères se sont en grande partie, protées sur l'impréparation, la mauvaise organisation et la fraude que le candidat a soulignée dans son adresse.

Le candidat dira même que certains bulletins ont circulé avant le scrutin et qu'il trouve cela anormal.  Avant d'ajouter «Nous allons demander que chaque bulletin, au moment où on le donne à l'électeur soit signé par les deux délégués du bureau de vote»

Drissa KEITA   

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

presse

AFP

Bouteflika presse Paris de reconnaître les souffrances liées

Bouteflika presse Paris de reconnaître les souffrances liées

AFP

Le Soudan dit respecter les libertés de religion et de presse

Le Soudan dit respecter les libertés de religion et de presse

AFP

Sénégal: 7 ans de débat pour un nouveau code de la presse

Sénégal: 7 ans de débat pour un nouveau code de la presse

vote

AFP

La Tunisie vote une loi contre les violences faites aux femmes

La Tunisie vote une loi contre les violences faites aux femmes

AFP

Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance

Afrique du Sud: la justice autorise un vote de défiance

AFP

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens