mis à jour le

Islamophobie : Bravo à la police italienne

La police de la petite ville de Bassano Del Grappa (province de Vicence), au nord de l'Italie, a eu un geste délicat à l'égard de la communauté musulmane résidant dans la localité, à l'occasion de l'Aïd El Fitr. Notre correspondante à Rome, Nacéra Benali, qui était de passage à Bassano, ayant noté une écriture très offensante pour les musulmans, gravée en gros caractères sur le mur  d'un établissement public, avait contacté le commissariat local pour signaler l'incident et souligner : «Nous sommes en plein mois du Ramadhan, mois sacré des musulmans, et devoir lire ce graffiti islamophobe est choquant pour tout musulman.»L'officier ayant reçu la communication s'engagea à remédier à cette attaque xénophobe. Aussitôt dit aussitôt fait. Le lendemain matin, jour de l'Aïd El Fitr, notre correspondante, en passant au même endroit, a eu l'agréable surprise de voir que l'anathème avait été dissimulé, couvert par une fraîche couche de peinture. Bravo aux policiers du commissariat de Bassano Del Grappa!

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

islamophobie

Voile

Voilons nos préjugés

Voilons nos préjugés

Abdou Semmar

Islamophobie: a-t-on le droit ou pas de saluer un collègue de travail en arabe?

Islamophobie: a-t-on le droit ou pas de saluer un collègue de travail en arabe?

La rédaction

La France assume-t-elle son islamophobie ?

La France assume-t-elle son islamophobie ?

police

AFP

Afrique du Sud: soupçonnée d'agression, l'épouse de Mugabe se rend

Afrique du Sud: soupçonnée d'agression, l'épouse de Mugabe se rend

AFP

Kenya: deux manifestants tués par la police

Kenya: deux manifestants tués par la police

AFP

Kenya: incidents entre police et manifestants dans un fief de l'opposition

Kenya: incidents entre police et manifestants dans un fief de l'opposition