mis à jour le

Des centaines de blindés dans la capitale libyenne

L’état-major de l’armée libyenne a annoncé vendredi que des unités de l’armée ont été déployées à Tripoli et ses banlieues dans le cadre d’un plan d’urgence de sécurisation de la capitale en proie à des violences meurtrières depuis plusieurs semaines.

« Dans le cadre du plan de sécurisation de Tripoli pendant les jours de l’Aïd el-Fitr ( fête marquant la fin du ramadan ) et au-delà, des unités de l’armée ont été déployées dans la capitale et ses banlieues », a indiqué le bureau d’information de l’état-major sur sa page Facebook.

L’état-major a précisé que ce dispositif avait été mis en place sur ordre de Nouri Bousahmein , président du Congrès général national (CGN), la plus haute instance politique et législative du pays.

Des soldats à bord de plus d’une centaine de blindés et de pick-up armés de mitrailleuses ou de canons antiaériens sont arrivés jeudi soir à Tripoli, ont constaté des journalistes sur place .

« Des unités des forces armées se trouvent actuellement dans divers endroits de Tripoli et ses banlieues pour sécuriser la ville », a quant à elle rapporté l’agence libyenne Lana ajoutant que le déploiement visait « à rassurer la population pendant l’Aïd el-Fitr ».

La capitale libyenne a été le théâtre ces dernières semaines d’attaques et d’accrochages meurtriers entre milices rivales.
Photo d’archives

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

capitale

AFP

Le Burkina sous le choc d'un nouvel attentat sanglant au coeur de sa capitale

Le Burkina sous le choc d'un nouvel attentat sanglant au coeur de sa capitale

AFP

A Lagos, capitale africaine de la mode, "le trad, c'est swag"!

A Lagos, capitale africaine de la mode, "le trad, c'est swag"!

AFP

La Zambie envisage de déplacer sa capitale

La Zambie envisage de déplacer sa capitale