mis à jour le

Scène politique : L’ADEMA implose :

En tenant devant la presse les propos «J'ai été trahi à l'Adéma», Dramane venait juste d'asséner un coup fatal à l'alliance ADR/FDR, mais surtout à Soumaïla Cissé et son complice des basses besognes, Iba N'diaye qui, avec inélégance et mépris, a mis toutes les occasions de la campagne à profit pour torpiller sa candidature.  Pour Iba N'diaye, Dramane Dembelé devait juste faire un score respectable qui puisse maintenir l'ADEMA en vie sans l'envoyer au second tour qui, lui, était réservé à Soumy. C'est ce qui avait été programmé, promis à l'ex-président ATT et mis en ½uvre par l'alliance ADR/FDR qui porte Soumaïla Cissé au second tour contre le Président IBK. 

 

Tout laisse croire que pour l'ADEMA, c'est le début de la fin après ce qui s'est passé avant-hier soir au siège du parti de l'abeille. Ca partait dans tous les sens. Les abeilles en sont mêmes venues aux mains pour se faire comprendre.

 

En effet, partie pour être une simple réunion des sections pour décider quel sort réserver au jeune rebelle Dramane Dembélé qui a décidé de soutenir le candidat des Tisserands contre toute attente, alors que son parti était convaincu du contraire, la rencontre a fini par tourner au vinaigre. Sur les 8 sections présentes, 5 ont décidé de soutenir la décision du candidat Dramane Dembélé. C'est alors qu'éclatèrent des débats houleux qui tournèrent vite à une dispute entre le député élu de Mopti, KassoumTapo et l'adjointe au maire de la commune 5 du District, Mme Diabaté Fatoumata Diombana. L'honorable député a porté la main sur la pauvre dame, qui l'a d'ailleurs traité de tous les noms d'oiseaux avant de déposer une plainte au commissariat du premier arrondissement de Bamako pour agression physique. Selon les indiscrétions, cette dame serait très proche de Dioncounda Traoré; très zélée, on nous apprend qu'elle avait été tabassée auparavant par un autre élu.

 

Décidemment, IBK ne se limite pas à rallier tout le monde à sa cause, son effet fait des ravages jusqu'à des niveaux insoupçonnés dans le camp adverse.

Affaire à suivre...

 

 

Oumar Ibrahima Touré

Un soutien de taille pour IBK

IBK peut se réjouir d'avoir un homme du cran d'Oumar Ibrahima Touré de son coté, même si cette alliance est l'une des plus naturelles au monde. C'est au cours d'une conférence de presse tenue au siège de son parti le vendredi dernier qu'il a fait l'annonce. Avec sa grande influence en 5è et 6è région, il serait d'un apport inestimable à la grande victoire finale de ce dimanche.

 

Oumar Ibrahim Touré

Oumar Ibrahim Touré

Pour la circonstance, il était entouré de son Directeur de campagne, Dr. Ousmane Diallo, du premier vice-président Aliou Sylla, de la présidente du mouvement des femmes, Aicha Baba Keita Touré, du chargé des finances, Aly Baby et de plusieurs membres du bureau national.

 

D'entrée de jeu, le président Oumar Ibrahima Touré a fixé les objectifs de la conférence qui étaient, entre autres, de présenter aux journalistes son jeune parti l'APR, de donner sa lecture de l'élection du 28 juillet passé et de remercier les militants et sympathisants qui ont cru en lui.

 

Ainsi, il soutiendra que le Mali peut se réinventer ! Le conflit générationnel se justifiant peu, il est d'un augure nouveau qu'une formation politique veuille mettre au service du Mali les forces positives de chaque couche de la société, de chaque individu et de chaque groupement ou association, d'où le  slogan ''Un Mali Par Tous et Pour Tous''.

 

Le président affirme que le changement à l'APR n'est pas un vain mot et qu'ils en sont convaincus, qu'il ne saura reposer que sur ceux qui ont la force de bâtir une nation, à savoir les femmes et les jeunes. Comme le témoigne le choix de son directeur de campagne en la personne du Dr. Ousmane Diallo, non moins Secrétaire Général du parti.

 

M. Touré continue en ajoutant que c'est le lieu et le moment pour nous de remercier le gouvernement de transition pour la réussite de cette mission, malgré les quelques dysfonctionnements mineurs constatés ça et la. Nous restons convaincus que des dispositions seront prises pour corriger ces imperfections en vue des prochaines joutes électorales (législatives et communales).

Et de faire une motion spéciale à la communauté internationale pour son soutien et son engagement au chevet de notre pays convalescent.

 

 

Aux observateurs nationaux et internationaux, il dira un grand merci pour leur accompagnement et leur clairvoyance.

 

 

Selon lui, l'APR est certes un bébé de (deux) 2 mois, mais un bébé qui marche déjà dans la cour des grands et sans complexe.

 

Il a salué la grande mobilisation du peuple malien du 28 juillet avant d'affirmer son soutien inconditionnel et celui de son parti au président Ibrahim Boubacar Keita, qu'il n'a pas manqué de féliciter pour son résultat.

 

A noter qu'Oumar Touré est arrivé treizième sur 27 candidats en lice,  avec un score très reluisant par rapport à l'âge de son parti Alliance pour la République (APR) qui n'a que deux mois d'existence. Oumar I. Touré est un candidat qui aurait malmené Soumaila Cissé, surtout dans les zones réputées être ses fiefs, notamment à Bafoulabé, à Mopti, Sokoura, Fatomo, Niafounké, à Diré, Goundam entre autres. Dans ces zones, il a sérieusement piétiné les efforts de Soumy et  de son parti sans tambour ni trompette. Oumar Touré a même réussi à débaucher le maire de Saraféré et tout le conseil communal de l'URD en un après-midi et avec les mains vides, s'il vous plaît.

 

Avec ce ténor politique et son bébé de deux mois déjà barbu dans le camp de Ladji Bourama de Sébénicoro, Soumaila n'a qu'à bien se tenir, car la saignée ne fait que commencer.

Jean Jacques Maïga

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

scène

AFP

La scène pop nigériane explose: Fela est mort, vive Fela !

La scène pop nigériane explose: Fela est mort, vive Fela !

AFP

CAN-2017: Scène de liesse en Egypte, qualifiée pour la finale

CAN-2017: Scène de liesse en Egypte, qualifiée pour la finale

AFP

En Egypte, le printemps de la scène musicale indépendante

En Egypte, le printemps de la scène musicale indépendante

politique

AFP

En Afrique du Sud, la violence politique embrase

En Afrique du Sud, la violence politique embrase

AFP

Au Kenya, le portefeuille du "mwananchi"

Au Kenya, le portefeuille du "mwananchi"

AFP

Soudan: Trump suit la politique d'Obama et lève l'embargo

Soudan: Trump suit la politique d'Obama et lève l'embargo

vengeance

AFP

Douleur et soif de vengeance pour les proches des chrétiens décapités

Douleur et soif de vengeance pour les proches des chrétiens décapités

Actualités

LIBYE. La justice comme instrument de vengeance ?

LIBYE. La justice comme instrument de vengeance ?

Roger ADZAFO

Italie-Espagne : La vengeance de Balotelli n’aura pas lieu

Italie-Espagne : La vengeance de Balotelli n’aura pas lieu