mis à jour le

Desmond Tutu :

Après le combat réussi contre l'Apartheid, Nelson Mandela mène depuis le 08 juin 2013, un combat féroce contre la mort. Mais bien avant le début de ce dernier combat, les appels au meilleur hommage au « père de la Nation sud-africaine unie » ont été les soucis de hautes personnalités. Desmond Tutu, Prix Nobel de la paix, est de ces personnalités. Le 08 août 2013 - soit exactement deux mois que l'icône mondial de la réconciliation est hospitalisé à Prétoria, les Evêques et Pasteurs sud-africains appellent la population à s'unir derrière les valeurs prônées par l'ancien président.

Le combat de Nelson Mandela pour l'égalité et pour la démocratie aura été des plus victorieux. Le prix de son combat pour l'égalité, il l'a payé par 27 ans de vie derrière les barreaux. Libéré, il réussira la réconciliation d'une Nation sud-africaine profondément divisée par l'Apartheid des décennies durant. Ce qui, sans doute, lui a valu le prestigieux Prix Noble de la paix en 1993.

Et élu président le 10 mai 1994, Madiba (nom de clan exprimant le profond respect) n'exercera qu'un seul mandat. Ce mandat lui a suffi et pour hisser l'Afrique du Sud au rang des Etats démocratiques au monde, et pour s'afficher en héros mondial de la réconciliation.

L'humanité tout entière se doit de perpétuer les valeurs que ce héros a prônées. Un homme de la trame de Nelson Mandela, l'humanité même sur plusieurs générations, n'en dispose pas beaucoup. Mais elle peut disposer des valeurs qu'il aura inculquées, pour autant qu'elle aura su les perpétuer.

Une démocratie réelle et en marche

Assurément, Nelson Mandela mérite un hommage à la taille de son combat. Dans ce sens, les Evêques et Pasteurs sud-africains depuis l'hôpital où l'icône mondial est reçu, ont appelé la population au sursaut et à s'unir derrière les valeurs prônées par l'ancien président.

Au rang de ces valeurs, figure en bonne place la démocratie véritable. C'est du moins, ce qu'il faut à l'Afrique du Sud, à l'ensemble des Etats africains et dans tous les Etats du monde. Mandela s'est battu pour cela, et reste profondément attaché à l'instauration d'une vraie démocratie en marche. Et pour Desmond Tutu, Prix Nobel de la paix et compagnon de lutte du héros mondial, « le meilleur hommage à Mandela serait une démocratie réelle et en marche ».

Cette démocratie, en plus d'être constitutif d'hommage au héros mondial, est gage d'un avenir radieux, ou à tout le moins serein, à ceux qui se l'approprieront. En tout cas dans leur communiqué de ce jour, les Evêques et Pasteurs d'Afrique du Sud ont suffisamment été interpellateurs. « Ne pleurez pas sur le sort de Nelson Mandela, pleurez sur le vôtre », ont-ils martelé.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

hommage

AFP

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Mali: hommage aux victimes de l'attentat islamiste près de Bamako

Sport

Côte d'Ivoire: ultime hommage au footballeur Cheick Tioté

Côte d'Ivoire: ultime hommage au footballeur Cheick Tioté

AFP

Pékin rend hommage

Pékin rend hommage

Mandela

AFP

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

AFP

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

Afrique du Sud: une peinture montre Zuma en train de violer Mandela

AFP

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

démocratie

AFP

Tunisie: un parti islamiste radical appelle

Tunisie: un parti islamiste radical appelle

Politique

Kabila, un "obstacle" à la démocratie pour l'opposition

Kabila, un "obstacle" à la démocratie pour l'opposition

Politique

En Afrique, le chemin vers plus de démocratie est semé d'embûches

En Afrique, le chemin vers plus de démocratie est semé d'embûches