mis à jour le

Don de l'UNFPA au ministère de la Santé : Le Plan de relance de la planification familiale en route

Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) a remis, ce mercredi 7 août, deux pick-ups, huit motos et un générateur au ministère de la Santé burkinabè. Lequel, représenté ce jour par sa Directrice Générale Djénéba Sanou Ouédraogo, a à son tour fait don de ce matériel à deux organisations non-gouvernementales (ONG) expertes dans la mise en place des équipes mobiles de planification familiale : l'Association burkinabè pour le bien-être familial (ABBF) et Marie Stop International.

« Ce don s'inscrit dans le cadre de l'appui de l'UNFPA au ministère de la Santé et ses partenaires, en l'occurrence deux ONG partenaires dans la mise en ½uvre du Plan de relance de la planification familiale », explique Mamadou Kampé, représentant de l'UNFPA. La Directrice Générale de la Santé rappelle en effet que « le Burkina Faso s'est doté d'un plan de relance de la planification familiale face à deux enjeux, deux impératifs : d'abord l'impératif démographique, [car] l'indice synthétique de fécondité reste à un niveau élevé avec six enfants par femme, et également des impératifs sanitaires, face à une mortalité maternelle et néo-natale qui reste élevée ».

Mme. Ouédraogo souligne par ailleurs, dans le cadre de ce Plan de relance, un « focus sur un certain nombre de stratégies, telle que la stratégie mobile d'offre de soins aux populations péri-urbaines et aux populations rurales ». Aussi les véhicules remis par l'UNFPA serviront-ils cette stratégie, que M. Kampé juge « porteuse ». « Il s'agit, à travers ces équipes mobiles, de pouvoir aller offrir des services de planification familiale de qualité au profit des populations les plus éloignées ou d'accès difficile », souligne-t-il.

Lors de la cérémonie de remise du matériel, par l'UNFPA au ministère de la Santé d'abord, puis à l'ABBF et l'ONG Marie Stop International ensuite, la Directrice Générale de la Santé a tenu à « remercier le représentant au Burkina Faso de l'UNFPA pour son accompagnement pour améliorer la santé ». Elle a ensuite « félicité les bénéficiaires » de ce don, les appelant « à en faire bon usage » et ainsi contribuer à « l'atteinte de l'objectif de 25% du Plan de relance en 2015 ».

Un objectif « ambitieux », reconnait-elle, « mais nous nous donnons tous les moyens d'y arriver », affirme Djénéba Sanou Ouédraogo. Et de poursuivre : « Ce que nous avons vu ce soir c'est une contribution, une fois de plus, de l'UNFPA à l'atteinte de cet objectif-là ».

Jessica Rat

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

don

Scandale

Israël et le scandale du don de sang refusé

Israël et le scandale du don de sang refusé

LNT

INDH: Un don de 100 M$ d’Abou Dhabi

INDH: Un don de 100 M$ d’Abou Dhabi

Actualités

La Turquie fait don de 7 minibus pour la Tunisie

La Turquie fait don de 7 minibus pour la Tunisie

santé

AFP

Nigeria: les doutes sur la santé du président font craindre une crise politique

Nigeria: les doutes sur la santé du président font craindre une crise politique

AFP

Algérie: nouvelles interrogations sur la santé de Bouteflika

Algérie: nouvelles interrogations sur la santé de Bouteflika

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

route

AFP

CAN-2017: le Ghana en route pour une 2e finale d'affilée ?

CAN-2017: le Ghana en route pour une 2e finale d'affilée ?

AFP

CAN: le Ghana sur la route des quarts, l'Egypte au rebond

CAN: le Ghana sur la route des quarts, l'Egypte au rebond

AFP

Sénégal: au moins 16 morts sur la route d'un pèlerinage musulman

Sénégal: au moins 16 morts sur la route d'un pèlerinage musulman